Fedora 29 peut être téléchargé !

En ce mardi 30 octobre, les utilisateurs du Projet Fedora seront ravis d'apprendre la disponibilité de la version Fedora 29.

Cette version apporte beaucoup de changements concernant l'expérience utilisateur, la gestion du matériel et la modularité.

GNOME-Bureau.png

Expérience utilisateur

Passage à GNOME 3.30, l'environnement par défaut de l'édition Workstation bénéficie de :

  • Mise à jour des paquets Flatpak automatiquement ;
  • Amélioration globale des performances ;
  • Le partage d'écran est simplifié, de même que la connexion à des machines Windows distantes via Machines ;
  • Ajout du mode lecture pour le navigateur Web ;
  • Le navigateur de fichiers Fichiers a une nouvelle barre de navigation plus efficace ;
  • La virtualisation avec Machines permet l'import de fichiers de VirtualBox et le partage de fichiers entre l'hôte et l'invité.

GNOME-Nautilus-Barre.png

De même pour l'environnement Xfce qui est mis à jour vers la version 4.13. Cette version en développement est considérée comme suffisamment stable par Fedora pour le proposer nativement. Le principal changement est la mise à jour de l'ensemble des composants vers GTK+3 ce qui améliore l'intégration des applications GNOME en son sein, et ouvre la voie à l'accès de Wayland et la gestion des écrans à haute densité de pixels par exemple.

Le menu de GRUB sera caché par défaut, sauf en cas de dual-boot. En effet dans ce cas de figure, GRUB ne sert qu'à démarrer un ancien noyau, ce qui est nécessaire uniquement en cas de soucis. Pour des raisons de cohérence et de simplicité, les messages de démarrage étant cachés par défaut, ce menu est caché pour ne pas perturber l'utilisateur et gagner du temps.

Un nouveau mécanisme est mis en place. Le menu caché sera finalement affiché si le précédent démarrage n'a pas abouti à une session valide. Cela autorise ainsi une résolution possible du problème. Pour désactiver cette fonctionnalité, vous pouvez manuellement appliquer la commande suivante avec les droits super utilisateurs :

# grub2-editenv - unset menu_auto_hide

Le synthétiseur vocal festival est proposé à la version 2.5 et a été grandement amélioré. En effet il n'était pas rare que cette application plante. Cette dernière version est non seulement un bon synthétiseur vocal mais aussi une boîte à outils pour la création d'une nouvelle voix. Les voix sont considérées comme plus convaincantes que celles provenant de Espeak.

Mise à jour du gestionnaire d'entrée de saisie IBus vers 1.5.19. Au niveau des changements, la saisie des émojis via Ctrl+Shift+e se fait dans la zone de saisie courante de l'application, évitant de créer une nouvelle pop-up posant des soucis de positionnement sous Wayland. La saisie de caractères UNICODE via Ctrl+Shift+u se fait de manière disjointe de la saisie des émojis bien que reprenant la même conception. Enfin la saisie de caractères de composition comme ^ affiche le caractère saisi et le remplace éventuellement si le caractère suivant peut être affecté. Ainsi saisir ^ puis e affichera ^ dans la zone de saisie avant de venir ê. Avant le caractère ^ n'était pas affiché du tout ce qui était source de confusion pour l'utilisateur.

Gestion du matériel

GNOME-Web-Mode-Lecture.png

Les paquets i686 sont compilés avec les instructions SSE2 ce qui réduit la liste des processeurs compatibles avec Fedora pour cette architecture. Mais uniquement de vieux processeurs tels que le Pentium III ou antérieurs (avant l'année 2000) sont vraiment concernés. Or les paquets i686 sont majoritairement installés sur des machines compatibles x86_64 voire sur des systèmes x86_64 en tant que bibliothèques de compatibilité. Activer les instructions SSE2 permet une amélioration importante des performances pour une perte négligeable de compatibilité. Une meilleure précision de calculs mathématiques serait de la partie et certains bogues disparaitront également, beaucoup d'applications exigeant déjà les instructions SSE2.

Les images pré-générées pour les architectures ARMv7 et aarch64 bénéficient de la ZRAM (une mémoire compressée) par défaut afin d'améliorer les performances et limiter l'usure des cartes SD de stockage en ayant besoin d'un espace d'échange plus faible en cas de gros besoins de mémoire.

Prise en charge initiale des FPGA, les cartes 96boards d'Ultra96 et UP² d'Intel proposent des FPGA pour faire des calculs spécialisés comme l'intelligence artificielle ou le machine learning. Fedora propose des outils de base et agnostiques pour les exploiter.

Clap de fin pour l'architecture ppc64, sa sœur little endian ppc64le recevra toutes les attentions pour cette famille. C'était une version déjà considérée comme étant en maintenance uniquement, à cause de la non gestion de cette architecture par un nombre croissant de projets, dont le dernier en date est Eclipse, ce qui devenait bloquant pour produire une version fonctionnelle.

Modularité

Fedora Workstation et Cloud bénéficient par défaut des modules en plus de Fedora Server. Ainsi tout le monde est capable facilement d'exploiter les modules, pour installer une version différente de Node.js que celle proposée par exemple. Cela remplace la version par défaut proposée par Fedora, que ce soit pour une version supérieure ou inférieure à celle proposée.

Rappel, vous pouvez lister les modules disponibles via la commande :

$ dnf module list

Pour procéder à l'installation d'un module vous pouvez faire comme suit :

# dnf module install perl:5.24

# dnf module install perl/default

Les principaux modules disponibles à ce jour : Perl, Stratis, PostgreSQL, mongodb, meson et ninja, Node.js, le langage Go, Kubernetes, GIMP, MariaDB et Django. D'autres sont disponibles et ce chiffre progresse régulièrement.

Ajout du module Kubernetes. Il met à disposition la version 1.10 mais aussi l'implémentation avec Openshift 3.10.

Et comme toujours, Fedora 29 propose d'autres nouveautés.

La communauté francophone

L'association

Logo.png

Borsalinux-fr est l'association qui gère la promotion de Fedora dans l'espace francophone. Nous constatons depuis quelques années une baisse progressive des membres à jour de cotisation et de volontaires pour prendre en main les activités dévolues à l'association.

Nous lançons donc un appel à nous rejoindre afin de nous aider.

L'association est en effet propriétaire du site officiel de la communauté francophone de Fedora, organise des évènements promotionnels comme les Rencontres Fedora régulièrement et participe à l'ensemble des évènements majeurs concernant le libre à travers la France principalement.

Si vous aimez Fedora, et que vous souhaitez que notre action perdure, vous pouvez :

  • Adhérer à l'association : les cotisations nous aident à produire des goodies, à nous déplacer pour les évènements, à payer le matériel ;
  • Participer sur le forum, les listes de diffusion, à la réfection de la documentation, représenter l'association sur différents évènements francophones ;
  • Concevoir des goodies ;
  • Organiser des évènements type Rencontres Fedora dans votre ville.

Nous serions ravis de vous accueillir et de vous aider dans vos démarches. Toute contribution, même minime, est appréciée.

Si vous souhaitez avoir un aperçu de notre activité, vous pouvez participer à nos réunions hebdomadaires chaque lundi soir à 20h30 (heure de Paris) sur IRC (canal #fedora-meeting-1 sur Freenode).

Par ailleurs au début de l'année 2019, l'Assemblée Générale Ordinaire procèdera au renouvellement du Conseil d'Administration et du Bureau de l'association. C'est l'occasion de se présenter et d'intégrer le fonctionnement de l'association !

La documentation

Depuis juin 2017, un grand travail de nettoyage a été entrepris sur la documentation francophone de Fedora, pour rattraper les 5 années de retard accumulées sur le sujet.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le travail abattu est important : près de 90 articles corrigés et remis au goût du jour. Un grand merci à Charles-Antoine Couret, Nicolas Berrehouc, Édouard Duliège, José Fournier et les autres contributeurs et relecteurs pour leurs contributions.

L'équipe se réunit tous les lundis soir après 21h (heure de Paris) sur IRC (canal #fedora-doc-fr sur Freenode) pour faire progresser la documentation par un travail collaboratif. Le reste de la semaine cela se passe sur les listes de diffusion.

Si vous avez des idées d'articles ou de corrections à effectuer, que vous avez une compétence technique à retransmettre, n'hésitez pas à participer.

Comment se procurer Fedora 29 ?

Mediawriter.png

Si vous avez déjà Fedora 27 ou 28 sur votre machine, vous pouvez faire une mise à niveau vers Fedora 29. Cela consiste en une grosse mise à jour, vos applications et données sont préservées.

Autrement, pas de panique, vous pouvez télécharger Fedora avant de procéder à son installation. La procédure ne prend que quelques minutes.

Nous vous recommandons dans les deux cas de procéder à une sauvegarde de vos données au préalable.

Liens

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://blog.fedora-fr.org/renault/trackback/1217

Haut de page