Fedora 34 Beta est de sortie

En ce mardi 23 mars, la communauté du Projet Fedora sera ravie d'apprendre la disponibilité de la version Beta Fedora 34.

Malgré les risques concernant la stabilité d’une version Beta, il est important de la tester ! En rapportant les bogues maintenant, vous découvrirez les nouveautés avant tout le monde, tout en améliorant la qualité de Fedora 34 et réduisant du même coup le risque de retard. Les versions en développement manquent de testeurs et de retours pour mener à bien leurs buts.

La version finale est pour le moment fixée pour le 20 ou 27 avril. Voici les nouveautés annoncées pour cette version :

Expérience utilisateur

  • Passage à GNOME 40.
  • L'environnement de bureau Xfce fait tourner la roue vers sa version 4.16.
  • L'environnement de bureau minimaliste LxQt est proposé dans sa version 0.16.0.
  • Le serveur d'affichage Wayland est employé par défaut dans l'environnement KDE Plasma.
  • La mémoire d'échange zram peut utiliser toute la mémoire RAM et ce jusqu'à 8 Gio par défaut. Auparavant c'était limité au quart de la mémoire RAM de la machine et jusqu'à un maximum de 4 Gio.
  • Le gestionnaire de fenêtre minimaliste et pavant i3 dispose de sa propre image Spin de Fedora.
  • L'audio va maintenant être géré par Pipewire par défaut, en remplacement de PulseAudio, ALSA et JACK.
  • L'image Comp Neuro pour la neuroscience va être déclinée aussi en image Docker / podman pour le fournir sous forme de conteneurs.
  • Les images netinstall et DVD n'auront plus le fichier ext4 à l'intérieur du système de fichiers squashfs. Squashfs récupère l’arborescence complète de l'image d'installation.

Gestion du matériel

  • La configuration de GRUB est unifiée pour toutes les architectures. En particulier entre les architectures utilisant l'EFI d'un côté comme x86_64 ou certaines machines ARM et x86 avec BIOS ou PowerPC 64 bits de l'autre.
  • L'architecture ARMv7 va bénéficier de l'UEFI par défaut pour les nouvelles images générées par le projet Fedora. GRUB devient de fait le nouveau gestionnaire de démarrage par défaut au lieu de extlinux.
  • Une nouvelle image pour l'architecture AArch64 sera proposée avec l'environnement KDE Plasma.
  • Les fichiers firmware du noyau sont compressés avec l'algorithme LZMA2.

Internationalisation

  • Un nouveau site web et son infrastructure va être proposé pour fournir les statistiques de traduction de Fedora et simplifier la maintenance des mémoires de traduction.
  • IBus est proposé à la version 1.5.24.
  • ibus-anthy est le système d'entrée par défaut pour le japonais, ibus-m17n pour le singhalais et ibus-unikey pour le vietnamien.
  • HarfBuzz est activé par défaut dans les polices FreeTypes pour permettre d'améliorer le rendu dans les langues ayant des symboles plus complexes.
  • kasumi-unicode est généré à partir du fichier source katsumi.spec dorénavant.

Administration système

  • Par défaut les partitions btrfs crées lors de l'installation auront la compression du système de fichiers activée avec l'algorithme zstd.
  • SELinux ne peut plus être entièrement désactivé après le démarrage. Seul le passage entre les modes permissif et enforcé est permis. Un redémarrage est nécessaire pour appliquer une désactivation complète.
  • SELinux a été mis à jour pour prendre en compte des dernières classes, permissions et capacités ajoutées dans le noyau.
  • La gestion du manque de mémoire disponible sera prise en charge par le service systemd-oomd par défaut. Pour revenir à earlyoom utilisé jusque là, vous pouvez exécuter les commandes suivantes :
# systemctl disable --now systemd-oomd

# systemctl enable --now earlyoom
  • Les paramètres de démarrage, reçus par le noyau Linux, à destination de l'installateur Anaconda devront être préfixés de inst. pour éviter les conflits. Sinon ils sont ignorés.
  • Les services systemd qui doivent être relancées suite à une mise à jour le seront toutes à la fin de la procédure.
  • Les utilitaires Bluetooth désuets ciptool, gatttool, hciattach, hciconfig, hcidump, hcitool, rfcomm et sdptool sont déplacés dans le paquet bluez-deprecated avant une suppression dans le future.
  • La collection d'outils X.org sera proposée via des paquets plus individuels que les paquets génériques xorg-x11-{apps,font-utils,resutils,server-utils,utils,xkb-utils} employés jusqu'ici. Certains utilitaires sont également supprimés.
  • Les paquets xemacs, xemacs-packages-base, xemacs-packages-extra, neXtaw, nscd et python-mock sont en passe de subir le même sort.
  • XWayland est proposé dans un paquet à part et indépendant du reste de X.org : xorg-x11-server-Xwayland.
  • Le célèbre serveur de DNS Bind est lié à la version 9.16.
  • Le gestionnaire de base de données PostgreSQL s'impose avec sa version 13.
  • Son concurrent MariaDB est proposé à la version 10.5.
  • L'utilitaire de gestion du stockage Stratis dispose de la version 2.3.0.
  • Le démon pour synchroniser le temps avec le potocole NTP et nommé sobrement ntp utilise ntpsec à la place. Mais chrony reste le démon utilisé par défaut pour cette fonction.

Développement

  • Mise à jour de la suite de compilateurs libre GCC 11.
  • Son concurrent LLVM passe lui à la version 12.
  • Tandis que la bibliothèque C Glibc passe à la version 2.33.
  • Mise à jour des utilitaires binutils 2.35.
  • Le petit coup d'accélération pour la bibliothèque généraliste C++ Boost 1.75.
  • Le langage Go fait un bon en avant avec la version 1.16.
  • Le langage précieux Ruby est proposé dans sa nouvelle version 3.0.
  • Sa boîte à outils Ruby on Rails arrive à la gare au quai 6.1.
  • L'environnement de compilation de binaires Windows, MinGW, est mis à jour qui fourni GCC 11, GDB 10 et binutils 2.36.
  • La bibliothèque de sécurité NSS avec sa version 3.52 a changé la structure CK_GCM_PARAMS en étant incompatible en terme de source code, mais pas son interface binaire.
  • OpenLDAP va fournir uniquement des bibliothèques avec un fil d'exécution parallèle. Des liens symboliques redirigent la liaison vers la bibliothèque libldap vers libldap_r.
  • Les bibliothèques Rust fournis via les crate nécessaires pour les paquets proposés par Fedora seront fournis dans les dépôts dans des paquets dédiés sous la forme rust-$NOM_CRATE comme par exemple rust-libsqlite3-sys pour la bibliothèque SQLite.
  • Les bibliothèques Python avec un nom de fichier dépendant de l'architecture utilisent maintenant la nomenclature officielle de CPython au lieu d'un nom spécifique à Fedora.
  • Les paquets ne fournissant qu'une bibliothèque Nodejs sans être utilisée en tant que dépendance ne seront plus proposés.

Projet Fedora

  • Le système minimal de compilation du projet Fedora, buildroot, se débarrasse de make.
  • Les macros liés à Python 2 pour créer les paquets RPM sont gelés. Ceux pour générés les dépendances automatiques liés à Python 2 sont supprimés car plus nécessaires suite au passage à Python 3 l'an dernier.
  • L'utilitaire fbrnch est proposé dans les dépôts.
  • Les dépôts git de Fedora ont renommé la branche principale en main au lieu de master.
  • La politique concernant les modules a été remaniée et formalisée.

Tester

Durant le développement d'une nouvelle Fedora, comme cette version Beta, quasiment chaque semaine le projet propose des journées de tests. Le but est de tester pendant une journée une fonctionnalité précise comme le noyau, Fedora Silverblue, la mise à niveau, GNOME, l’internationalisation, etc. L'équipe d'assurance qualité élabore et propose une série de tests en général simples à exécuter. Suffit de les suivre et indiquer si le résultat est celui attendu. Dans le cas contraire, un rapport de bogue devra être ouvert pour permettre l'élaboration d'un correctif.

C'est très simple à suivre et requiert souvent peu de temps (15 minutes à une heure maximum) si vous avez une Beta exploitable sous la main.

Les tests à effectuer et les rapports sont à faire via la page suivante. J'annonce régulièrement sur mon blog quand une journée de tests est planifiée.

Si l'aventure vous intéresse, les images sont disponibles par Torrent ou via le site officiel.

Si vous avez déjà Fedora 33 ou 32 sur votre machine, vous pouvez faire une mise à niveau vers la Beta. Cela consiste en une grosse mise à jour, vos applications et données sont préservées.

Nous vous recommandons dans les deux cas de procéder à une sauvegarde de vos données au préalable.

En cas de bogue, n'oubliez pas de relire la documentation pour signaler les anomalies sur le BugZilla ou de contribuer à la traduction sur Weblate.

Bons tests à tous !

12/20 Élections pour le Conseil, FESCo et Mindshare pendant encore quelques jours

J'ai voté

Comme le projet Fedora est communautaire, une partie du collège des organisations suivantes doit être renouvelée : Council, FESCo et Mindshare. Et ce sont les contributeurs qui décident. Chaque candidat a bien sûr un programme et un passif qu'ils souhaitent mettre en avant durant leur mandat pour  […]

Lire la suite

06/20 Élections pour le Conseil, FESCo et Mindshare pendant encore quelques jours

J'ai voté

Comme le projet Fedora est communautaire, une partie du collège des organisations suivantes doit être renouvelée : Council, FESCo et Mindshare. Et ce sont les contributeurs qui décident. Chaque candidat a bien sûr un programme et un passif qu'ils souhaitent mettre en avant durant leur mandat pour  […]

Lire la suite

Fedora Silverblue en pratique

silverblue-logo.png

Fedora Silverblue tente d'établir un système fonctionnel conciliant Fedora Workstation, la version bureautique de la distribution éponyme, et le projet Atomic. Cette déclinaison de Fedora commence à monter en puissance en terme de développements depuis quelques temps et nous réalisons que pour  […]

Lire la suite

Haut de page