Compte-rendu Paris Open Source Summit 2019

La grève des transports en région parisienne a pesé sur le POSS 2019. Tout d'abord, quelques associations étaient absentes, on pouvait tout de même en rencontrer une bonne vingtaine dont deux liées à des distributions autres que Fedora.

Les représentants de Borsalinux en ont également fait les frais: plus de deux heures de transport (tram, bus, tram puis marche à pied) pour arriver aux Docks en transportant sur sa personne les affaires de deux associations pour l'un d'entre nous, une bonne heure de marche à pied pour l'autre.

Le premier jour a été très pénible. En rigolant, on a dit que les exposants étaient en surnombre par rapport aux visiteurs et on se demande si ce n'était finalement pas vrai. Quelques personnes sont venues sur le stand mais, au final, ça a été très calme. Faute de visiteurs, on a préféré discuter avec les gens de Debian-France, les Mongueurs de Perl et OpenFoodFacts. Nous avons croisé quelques utilisateurs étrangers notamment un Indien et un Italien. Deux personnes sont également passés nous voir et la discussion a tournée vers LemonLDAP-NG et sa disponibilité pour RHEL et CentOS 8.x.

Ça a poussé Emmanuel à aller sur le stand de Worteks où il a trouvé Clément Oudot, le développeur principal de LemonLDAP-NG. La discussion a portée sur les différents modules Perl qu'utilise son application.

Le lendemain a été plus propice aux visiteurs, même si les difficultés de transport étaient aussi importantes et le nombre d'associations était le même que pour le premier jour. Le public nous a semblé plus jeune que ce à quoi nous nous attendions mais cela n'a pas empêché des questions très intéressantes. En fin de journée, Emmanuel est passé sur le stand de Red Hat où les animateurs du stand ont eu la gentillesse de lui filer le Graal : le dernier chapeau rouge qu'il leur restait. :-D

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet