Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dans les entrailles du Libre

Que choisir : une distribution en 32 ou 64 bits ?

Ce débat ressort souvent sur beaucoup de forum dont ceux de Fedora-fr. Souvent on se retrouve avec les vieux arguments qui datent de l'ère des machines à écrire et qui n'ont plus lieux d'être. Ce billet peut servir d'appoint à une discussion de ce type car bon personnellement ressortir els mêmes arguments c'est énervant.

Depuis quelques années, avec l'apparition des processeurs 64 bits, il n'en fallait pas longtemps pour que GNU/Linux suive la tendance et sorte des versions dédiées. Mais au début de ce changement, peu de logiciels existaient pour le 64 bits et il était pénible pour installer des versions 32 bits et finalement les gains étaient plus que rédhibitoires. Mais la situation a évolué, et dorénavant utiliser GNU/Linux en 64 bits est aussi bien si ce n'est mieux qu'en 32 bits, ceci est beaucoup moins vrai pour Windows par exemple...

Voici donc une petite liste d'arguments en faveur de leur utilisation, évidemment si votre processeur supporte cette architecture :

  • Si vous avez plus de 4 Go de mémoire vive, ça sera totalement reconnu par défaut et exploitable. Linux supporte le PAE permettant de dépasser cette quantité supportée en 32 bits, mais certaines configurations ne supportent pas cela puis cela demande des manipulations supplémentaires.
  • Amélioration dans les performances, surtout dans le multimédia ou la compression des données ou même la compilation. Je vous invite à lire cet excellent billet de eddy33. Et vu que l'optimisation multi-processeur/multi-thread s'améliore notamment en programmation, il est possible que els améliorations soient plus visibles un jour prochain.
  • Le 64 bits c'est l'avenir, bien que le 32 bits va tenir via l'embarqué, la plupart des machines en ventes sont en 64 bits donc autant y passer tout de suite au lieu de sous-exploiter votre machine pour rien...
  • Plus ces systèmes seront adoptés, plus les éditeurs de logiciels s'y mettront aussi (du moins probablement).
  • Ça fait geek.

Ceci dit, je vois arriver à grands pas des contre-arguments, pour certains connus que je vais rétorquer car depuis le temps c'est faux :

  • Les systèmes 64 bits ont besoin de plus de mémoire que le 32 bits. C'est vrai, mais avec les quantités de RAM vendues sur le marché vous ne sentirez rien du tout, vous verrez plus d'améliorations de performances que le contraire.
  • Grâce aux codes ouverts des Logiciels Libres, beaucoup d'applications ont une version 64 bits. Très peu de logiciels sous GNU/Linux n'existent qu'en 32 bits.
  • Les processeurs actuels supportent le 64 bits mais aussi le 32 bits en même temps. Donc votre système GNU/Linux peut installer des applications 32 bits en toute transparence pour vous (comme WINE). Fedora a d'ailleurs fait beaucoup d'efforts pour que ça se déroule sans problème, de mémoire pour d'autres distributions c'est un peu plus gênant.
  • De ce fait, beaucoup d'applications 32 bits-only propriétaires comme Flash sont utilisables sans problèmes. Il existe beaucoup de documentation pour les installer si vous avez des difficultés.

Donc finalement qu'est-ce qui vous retient ? Passez en 64 bits et vous verrez que ce n'est pas horrible et inutilisable ! Faites passer le message, il faut arrêter ces idées reçues. D'ailleurs regardez ces statistiques de l'utilisation du 64 bits au sein de Fedora (grâce aux données de Smolt), vous croyez que 20% des utilisateurs de Fedora l'utiliseraient si c'est si mal fichu ?

Le 64 bits est l'avenir, profitez-en. Sinon c'est comme si vous mettez un moteur de 2CV dans une BMW récente... Ça marche mais il y a mieux. :-)

Commentaires

1. Le dimanche, novembre 16 2008, 17:48 par Bouska

applications 32 bits-only propriétaires comme Flash ou Java
Oh !
/me balance des œufs sur Renault

Java est à 99% libre et 64bits ! Il y a juste quelques blobs qui n'appartiennent pas à Sun et pour le 64bits, c'est juste le plugin web qui est foireux !

2. Le dimanche, novembre 16 2008, 17:58 par Renault

C'était une référence à l'époque où Java était non libre et non disponible en 64 bits.
Je l'ai enlevé pour éviter tout mal entendu dans l'avenir. :)

3. Le dimanche, novembre 16 2008, 19:01 par Ulhume

@renault elle est pas assez grosse ta branche ;-) SUN Java était dispo en 64 bits bien avant OpenJDK.

Maintenant même si ce que tu dis est intéressant, l'argument "c'est l'avenir" n'est pas terrible. Juste pour mettre une couche de "rationnel" là dessus :

 * +10% en gros sur la taille des EXE => on s'en moque.
 * La taille du code en mémoire n'est rien en comparaison de la taille des données. Donc l'augmentation n'est pas un gros problème même s'il existe. 
 * En revanche la taille données peut en être un. Par exemple une liste de pointeur prendra 2x plus de place qu'en 32 bits (logiques). 
 * Pour les performances, le véritable argument est la rupture de compatibilité ascendante. En gros une distribution 32 bits est compilée pour prendre en chargement toute une série de procs 32 bits. En revanche une distribution 64 bits utilisera les archi 64 bit à leur potentiel maximum sans chercher à être compatibles. Le gain peut être très important sur du calcul, compression, traitement du signal, ect. Certains copains chercheurs indiquent un x2 sur des calculs Mapple. Maintenant pour un traitement de texte, c'est pas gagné :)
4. Le dimanche, novembre 16 2008, 23:33 par cdemoulins

J'ai fais pas mal de test sur différentes distributions, ma conclusion : le 64 bits marche plutôt bien, pour la plus part des utilisateurs ils n'y verront que des gains. Dans mon cas, le surcout en mémoire pour des applications comme eclipse était trop important mais c'est vraiment la seule raison.

5. Le dimanche, novembre 16 2008, 23:48 par Ulhume

@cdemoulins

Rien ne t'empêche d'utiliser une pile java 32 bits pour Eclipse.

6. Le lundi, novembre 17 2008, 02:30 par cdemoulins

De souvenir, j'avais essayer eclipse 32 bits et il plantait au démarrage.

7. Le lundi, novembre 17 2008, 14:24 par epya

Et Flash arrive en 64bits, ça y-est !!
http://linuxfr.org/~JoeltheLion/275...

8. Le lundi, novembre 24 2008, 14:14 par humpf

@epya : On s'en fout swfdec est déjà en 64bits

9. Le mardi, octobre 9 2012, 09:21 par Olohoyo

Ceci dit, je vois arriver à grands pas des contre-arguments

À part le premier, les "contre-arguments" ressemblent fort à des arguments pour. Et les arguments pour ressemblent tous à "c'est mieux, pis c'est tout".

Bref, si je suis d'accord sur le message final (il faut passer au 64bits), la démonstration me laisse sur ma faim.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet