Alors que Microsoft vient de publier Microsoft Office pour le web, je commence peu à peu à m'exaspérer de ces sites ou produits sur le web et peu de gens prennent conscience que derrière il y a des risques ou des problèmes qui concernent tout le monde !

La sécurité

Ce que je trouve étonnant, on ne parle jamais de sécurité au sujet de ces applications web. Pourtant, comme tout programme (à part ceux de Donald Knuth), tout logiciel codé par un humain est faillible et peut avoir bogues et autres failles de sécurité. Et sur Internet, plus que jamais la sécurité est un point crucial qu'il ne faut absolument pas négliger. Combien de personnes ont contracté des virus ou ont eu des attaques ou vols d'informations via des sites web ? Ou encore à partir d'une simple pièce jointe... MS Office vient d'avoir un correctif d'une faille de 2006 il y a quelques heures, qu'en sera-t-il de la version web si une grosse faille existait ? Tout est possible, vol de documents, de compte, contrôle à distance, envoie de virus ou autres... D'autant que certains navigateurs sont comment dire, des passoires ambulantes.

À contrario, les applications locales présentent moins de risques (en général), je vois mal The GIMP se connecter à Internet alors que Photoshop en ligne peut profiter de la puissance du réseaux en pour répandre son problème et les désagréments que cela peut causer. Tant qu'à faire, déjà qu'on a assez de faille en locale, je n'imagine pas sur les applis web qui sont plus risquées...

La vie privée

On va me traiter de paranoïaque, beaucoup ignorent des possibilités d'une telle violation de la vie privée. Un document disposée sur un réseaux ou un serveur d'une entreprise qui ne dévoile rien tel que Google, Microsoft ou tant d'autres, c'est leur confier des documents précieux sans en avoir le contrôle. Imaginons le cas suivant, je suis le directeur d'une PME avec beaucoup de concurrents. Étant un technophile, je m'attèle à l'usage de ces outils en ligne. Seulement je veux créer avec quelques collaborateurs un document présentant le plan marketing à réaliser et dans les mains de la concurrence ça ferait mal. Une fois le document finit, on l'imprime et on souhaite effacer toute trace numérique par précaution. Celui du disque dur est supprimable à l'aide d'outils comme ceux de GnuPGP et non retrouvable à jamais. Mais celui du serveur distant, qui me dit que c'est supprimé définitivement et qu'un vol de compte par un concurrent ne permettrait pas de les récupérer à mon insu ?

Puis comme on le sait, sur Internet on laisse beaucoup de traces que nombreuses entreprises en profite comme Google, Yahoo!, Facebook ou autres. Ces informations servent entre autre à la vente pour des publicité ciblée (oh tiens du pourriel, des appels téléphoniques indésirables, ça ne sort pas de nul part). Mais en plus ça facilite la prise d'information par un tiers. J'ai réalisé l'expérience de suivre sur Internet la petite vie de personnes totalement inconnues, en quelques minutes et à coup de wget répétitifs, j'ai pu trouver quelques 300 images, pu voir l'ensemble des informations personnelles d'une personne ou encore la liste d'amis et même la possibilité de retracer partiellement l'emploi du temps. Tout est facilité à ce niveau, qui dit que votre prochain employeur ne va pas y jeter un coup d'œil pour influencer son choix vis à vis de votre comportement par exemple ou voir des situations compromettantes... Ou encore avec un État qui au nom de la sécurité souhaite contrôler la vie de chaque individu (si on examine les lois de la France et des É-U depuis 2001, beaucoup vont dans ce sens). Les É-U sont capables de pouvoir prendre n'importe quelle information vous concernant à partir d'une entreprise détenant les informations et ce sans résistance de l'entreprise qui détient l'information. On ignore quel sera notre État dans 10-30 ans voire plus. Sous Napoléon on a fiché les origines de la population, 1 siècle et demi plus tard on s'en sert pour emmener des juifs et autres dans des camps de la mort... L'Histoire se répète, et quand on perdra la notion de vie privée on ne la retrouvera pas. Pourtant la vie privée est essentielle pour une démocratie. Lisez 1984 de George Orwnell, c'est très intéressant.

Puis comme on dit souvent : MES données, MES logiciels sur MON disque dur. Je vois mal pourquoi ça irait ailleurs après tout. Vous mettez vos fiches de payes chez votre voisin ?

L'accessibilité et le propriétaire

Inutile de dire que l'objectif premier du Web à savoir être accessible à tous est mort depuis longtemps. Avec l'essor du Flash et prochainement de Silverlight pour ce beau web 2.0 va mener à la destruction de la notion d'accessibilité qui a pourtant fait le succès de ce réseaux. Imaginez ce qu'est le Web pour un aveugle. Faire ses courses sans se déplacer, avec une correspondance active et aisée, accès à une source d'information qu'il n'aura jamais accès dehors contrairement à nous, la possibilité de travailler de chez lui, etc. Le Web sont pour eux une révolution dans leur méthode de vie, de même que d'autres handicapés visuels ou moteurs et pourtant on détruit petit à petit leurs terrains de jeux avec des sites de moins en moins accessibles...

Non seulement ces solutions ne sont pas toujours accessibles mais ils dépendent souvent d'une technologie propriétaire. Flash ou Silverlight par exemple. Alors que le web est un ensemble de protocoles et de langages bien documentés et accessibles à tous, on le sait bien que de réaliser un plug-in Flash 100% fonctionnel à partir des données d'Adobe est impossible. *BSD et Solaris n'ont que les yeux pour pleurer, GNU/Linux aussi car notre plug-in n'est pas du même niveau que celui de Windows ou Mac OS X. Cette discrimination du logiciel n'est pas bénéfique au web et au logiciel libre. Le web s'enferme petit à petit alors que pourtant il existe des solutions qui arrivent progressivement comme l'Ogg Theora dans Opera et Firefox ou encore le SVG qui évolue doucement mais manque d'intégration... Je suppose que je prêche auprès de convaincus, nous sommes tous plus ou moins sensibilisés à l'idéologie du Libre. Au lieu de succomber à Flash et de décrier que nos versions libres sont pourris (ce qui est vrai), désinstaller-le et vous verrez non seulement les dégâts du propriétaire sur le web qu'ils ont causé mais aussi vous militerez pour un vrai Web ouvert et Libre !

Conclusion

Ce message présente un point de vue totalement subjectif, je me doute bien que certains vont décrier que je suis non seulement paranoïaque mais aussi que je dis n'importe quoi. Il y a peut être du vrai mais il est temps de réfléchir sur cette nouvelle mode des applications web car ce monde n'est pas tout rose et encore moins pour les logiciels libres !

De toute façon les suites Office sur le web n'ont aucune chance, LaTeX permet une collaboration facile et c'est plus puissant, que demander de plus ?