Pour cela, bien entendu, il vous faudra récupérer le package Xenman.
N'étant jusqu'a ce jour disponible sur aucun repôt, je me suis donc fait, un plaisir de le packagé. :-).
Pour les mordus de YUM, il est en review sur extras ;-).

Version actuellement disponible:

xenman-0.6-1.fc6.lxtnow.noarch.rpm
Toutes les dépendences de ce dernier sont disponible sur les dépôts officiels (core et extras).

Mise en place d'un domaine

Une fois xenman installé, nous pouvons passer à la mise en place d'un domaine.
Tout dabord, la création de domaine (y compris la gestion) n'est possible qu'en "root" (mode super-utilisateur) il vous faudra donc depuis un terminal vous attribuer ces droits par la commande:

$ su -
password: <mot_de_passe_root>


A partir de cela, vous pourrez lancer xenman de deux manière:

  • Lancer simplement xenman par la commande:
# xenman
  • Lancer xenman en créant en même temps le server Host:
# xenman hostname


Etant donné que notre installation se fera en local, la deuxième option est à exclure pour l'instant.
Maintenant sous le Gui de Xenman, deux options s'offrerons à vous pour procéder à l'installation d'un domaine.

Xenman_main.png

Comme vous pouvez le voir dans la colonnes de droite (dashboard), nous avons notre server Pool (contenant notre localhost) et une section image store . Cette section fourni des images permettant l'installation d'un domaine avec des configurations standard pour un système d'exploitation bien défini (cf. image ci-dessus).

Un clique droit > provision sur localhost vous amènera au panneau de configuration de notre domaine.

xenman_provision.png

Première chose importante à faire: cliquer sur l'onglet "Provisionning".
Cette section nous permets de modifier le type du kernel compatible, la taille de l'image qui sera créé, le typde de virtualisation disque et bien sûr, les sources du kernel et de la mémoire nécessaire à l'installation du système.
Il nous faudra donc dans un premier temps, éditer les champs "kernel-src" et "ramdisk-src". Vous constaterez que ces dernier pointent vers la localisation d'une version anterieure à celle que nous souhaitons installer (c'est à dire la Fc6).
Il faudra de ce fait lès remplacer par les urls suivantes:

Pour une installation i386 de Fedora Core 6:
kernel_src: ftp://ftp.linux.ncsu.edu/pub/fedora...
Ramdisk_src: ftp://ftp.linux.ncsu.edu/pub/fedora...
Pour une installation x86_64 de Fedora Core 6:
kernel_src: ftp://ftp.linux.ncsu.edu/pub/fedora...
Ramdisk_src: ftp://ftp.linux.ncsu.edu/pub/fedora...


Nous laisserons tout le reste par défaut (bien sûr, si cela ne vous convient pas, vous pourrez le changer).
Revenons maintenant à la section principale.
On indiquera donc, le nom du domaine, dans notre exemple: domain0 ( bien entendu vous pourrez mettre ce que vous voulez tel que, Fedora, Rawhide, Fc, etc).
Nous choisirons comme "Image name": Fedora_core_install.
La localisation des sources kernel et ramdisk sera assigné par le provisionning préalablement configuré ;-).
Nous toucherons pas à l'option bootloader pour l'instant, nous verons cela après l'installation.
Nous indiquerons la mémoire à allouer au système ( je me suis permis de mettre 790 ayant 2go de RAM :-P).
La partie connected Disk (disque connecté(s)):

xenman_connecteddisk.png

Il nous faudra changer le nom du disque virtuel dans "guest device" (où sera installé le système) pour plus de compatibilité.
On remplacera donc, hda par xvda toujours en mode "read/write" (lecture/écriture) en cliquant sur le bouton "properties" (cf.image ci-dessus).
vous pourrez également y ajouter votre lecteur optique. Pour cela, il faudra par contre choisir comme type: physique,comme matériel: il faudra indiquer le chemin complet du périphérique (ex: /dev/hda) et lui assigner un nom pour le le matériel virtuel (ex: xvdc:cdrom) en mode read/only (cf.image ci-dessous).

xenman_disksetting.png

Passons maintenant à la partie d'amorçage ( onglet Boot Params):
C'est ici que nous indiquerons le disque (ou partition du disque) sur lequel le système se lancera. Comme nous ferons une installation standard sans LVM et que nous monterons le tout depuis la partition /, nous obtiendrons q'une partition qui sera xvda1 pour / (partition root).
De ce fait, on place dans le champs : /dev/xvda1.

A noter: si vous optez pour une construction LVM ou de partitions multiple,
je vous recommande de laisser le chemin par défaut et, remplace cette dernière
une fois l'installation terminé où vous aurez clairement le nom de la partition "root"


Il nous reste plus q'une étape avant avant de procéder à l'installation de Fedora Core.
Comme notre installation se fera via le net, il nous faudra de ce fait, configurer notre réseaux virtuel (vif). ça se passe dans la dernière section "miscellaneous".
On ajoutera à vif les valeurs suivants comme ceci:
mac=00:16:3e:22:98:a5,bridge=xenbr0

Atention: Ne surtout pas rentrer l'adresse MAC de votre carte réseaux principale.


Pour ceux qui souhaiteraient faire une installation avec l'interface graphique, il faudra rajouter les attributs et valeurs suivantes:

pour le runlevel:
attribut: extra
valeur:5
les librairies SDL:
Attribut:sdl
Valeur:1


Ci-dessous un exemple d'une configuration plus aboutie:
xenman_config.png
Voila, notre configuration est enfin terminée, il nous restera plus qu'a sauvegarder et sortir en cliquant sur le bouton "ok". L'image d'acceuil sera automatiquement généré dans /var/tmp/ avec le nom que vous lui avez donné.


Installation de Fedora Core


Maintenant notre domaine en place, nous allons donc procéder à l'installation. Il nous suffira de le lancer en cliquant sur le bouton "START".
Comme précisé plus haut, nous procèderons à l'installation via la console, donc, cliquez par la suite sur le bouton "console" dans la barre d'outils..

xenman_firststart.png

Chargement de la liste de pilotes.

xenman_install.png

Notre installation se fera via le protocole HTTP
Il conviendra donc, de configurer notre "adressage réseaux". On passera par l'Ipv4.
Bien sûr votre choix se fera selon votre configuration réseaux.
Il nous restera plus qu'a rentrer la localisation pour l'install.

Pour une installation normale de Fc6:
http://download.fedora.redhat.com/pub/fedora/linux/core/6/%{arch}/os/images/
Pour une installation de la Rawhide:
http://download.fedora.redhat.com/pub/fedora/linux/core/test/6.90/Desktop/%{arch}/os/images


Une fois tout cela en place, vous pourrez procéder à l'installation de notre système.

A noter: concernant la partionnement du disque virtuel, choisir de préférence un partitionnement personnalisé. Si vous optez pour du LVM, surtout, attribuer un nom au Groupe de volume (tel que: XenGroup00 ou XenGroup). Pour un partitionnement plus standard sans LVM. Si vous optez pour l'attribution d'une partition à chaque point de montage, mémoriser celle de la partition root "/".


Une fois l'installation terminé avec succes, nous arriverons à un résultat comme suit:

xenman_fc6.png


Troubleshooting

  • Premier démarrage.

Il se peut qu'au premier boot de votre système, vous ayez un kernel panic dû à une localisation de la partition "root" invalide (ex: unknown device: /dev/root).
Pour remédier à cela, il vous faudra modifier le fichier initrd-(uname -r).img de votre disque virtuel. Ce qui veut dire, qu'il faudra au préalable monter votre image *.xm
Il faudra bien sûr, avoir les droits "root" pour pouvoir réaliser les étapes suivantes.

# su -
password: <mot_de_passe_root>


On monte l'image disque *.xm:

# mkdir /mnt/xenimages
# mount -o loop /tmp/image.xm /mnt/xenimages


On passe à la l'édition de l'image initrd

# mkdir /tmp/initimage
# cd /tmp/initimagge
# gunzip < /mnt/xenimages/boot/initrd-"kernel_version_release_arch".img | cpio -id

On ouvre le fichier "init" via un éditeur de texte:

# vi init

On recherche la ligne de commande qui vous fais défaut. "mount -t ext3 -o defaults,ro /dev/root /sysroot " et on la remplace par la suivante:

mount -t ext3 -o default,ro /dev/xvda1 /sysroot
(où xvda1 correcpond à votre partition "root")

Si vous avez optés pour du LVM

mount -t ext3 -o default,ro /dev/XenGroup/LogicalVol01
(où XenGroup/LogicalVol01 correspond à votre partition "root")

Il faudra également modifier votre fstab où "root" pointe vers une valeur incorrect:

 # vi /mnt/xenimages/etc/fstab

On remplace "root=/LABEL" par "/dev/xvda1".
Et pour finir il nous restera à modifier le fichier grub.conf

# vi /mnt/xenimages/etc/grub.conf

Où l'on remplacera également "root=/LABEL" par "root=/dev/xvda1"
Une fois tout celà correctement réalisé, il vous suffira de sauvegarder au préalable bien sûr. Par la suite il faudra récréer l'image initrd modifié comme ceci:

# find . | cpio --quiet -co | gzip -9 > /mnt/xenimages/boot/initrd-"kernel_version_release_arch".img

Voilà, il vous reste plus qu'a démonter l'image virtuel

# umount /mnt/xenimage

Et de relancer votre système.