hardlink

Ce billet ne traite pas des lien dur en particulier, mais de la commande hardlink.

Cette application est très pratique quand on a de la redondance des fichiers sur une partition (exemple d'utilisation chez moi : les paquets du miroir des dépôts Fedora ). Comme vous l'avez deviné, ce logiciel analyse tout les fichiers d'une arborescence, et créé des lien dur quand c'est possible.

Exemple :

$ mkdir test
$ cd test
$ echo foo > exemple1
$ echo foo > exemple2
$ echo boo > exemple3
$ ls -i
total 24
1671909 -rw-r--r- - 1 sereinity sereinity 4 avr 28 10:48 exemple1
1671910 -rw-r--r- - 1 sereinity sereinity 4 avr 28 10:48 exemple2
1671911 -rw-r- -r- - 1 sereinity sereinity 4 avr 28 10:48 exemple3
# hardlink . -c
$ ls -i
total 24
1671910 -rw-r--r-- 2 sereinity sereinity 4 avr 28 10:48 exemple1
1671910 -rw-r--r-- 2 sereinity sereinity 4 avr 28 10:48 exemple2
1671911 -rw-r--r-- 1 sereinity sereinity 4 avr 28 10:48 exemple3

On remarque que maintenant exemple1 est le même fichier que exemple2 (le -c sert à faire le lien si les contenu sont identique, et non pas si toute les méta-info le sont)