WindowMakerLes plus anciens d'entre vous se souviennent peut être d'une époque ou Gnome n'existait pas encore et où le projet KDE en était encore à ses balbutiements. A cette époque lointaine, très lointaine (le mileu des années 90 en fait) est apparu le projet GNUStep et son gestionnaire de fenêtre WindowMaker qui reste encore aujourd'hui une perle d'ergonomie et de simplicité. Au l'origine, il reproduit autant que possible l'apparence de NeXTSTEP qui a servi de base aux systèmes d'exploitation d'Apple.

WindowMaker peut être utilisé en remplacement de Metacity ou de Kwin par exemple mais peut être aussi lancé de manière autonome depuis l'écran de connexion. C'est un bureau léger, configurable et personnalisable. Parmis les fonctionnalités proposées, on trouve notamment le trombone, pour gerer les bureaux virtuels, un dock pour les raccourcis ou les applets et même quelques effets de bureau. De nombreux thèmes et applets sont par ailleurs disponibles sur internet.

Alors que l'on reclame de plus en plus de légereté pour les bureaux, notamment depuis l'arrivée des netbooks, WindowMaker pourrait être une alternative à ne pas négliger.

Installation en ligne de commande : yum install WindowMaker

Installation avec l'interface graphique : Autres bureaux > A Fast, Feature Rich Window Manager

Localisation dans le menu : Avant de vous identifier sur l'écran de connexion, sélectionner WindowMaker dans la liste des options du menu "Sessions", en bas de l'écran.

Commande : /etc/WindowMaker/WindowMaker

Site web : http://www.windowmaker.info/