emeseneCertains vous diront qu'utiliser de la messagerie instantanée est inutile puisqu'il existe le mail et le téléphone.

Avant eux, leurs grand-parents disaient que le téléphone est superflu quand on a un bon service postal. Leurs arrière arrière grand-parents ne voyaient pas l'intérêt de la poste si on savait correctement élever les pigeons voyageurs. Leurs arrière arrière arrière arrière arrière grand-parents préféraient se déplacer pour voir leurs amis et manger les pigeons. Moi je suis végétarien et j'aime bien les messageries instantanées.

Alors bien sûr utiliser le réseau fermé de Microsoft c'est mal, quand on sait qu'il existe un protocole ouvert appelé XMPP/Jabber. Maintenant, si vous avez des adolescents dans votre famille, si vos amis ne sont pas tous des geeks, ou bien si vous êtes un adepte des rencontres faciles avec des jeunes femmes de peu de vertu, avoir un bon client WLM parait indispensable et, bonne nouvelle, Emesene remplie parfaitement ce rôle.

Emesene est développé en GTK/Python. La mise en page des fenêtres est complètement configurable, ainsi que le thème des conversation si vous préférez le style Pidgin ou IRC par exemple. Il inclue entre autres le support des webcams, l'affichage de la musique que vous écoutez, les messages hors ligne, la synchronisation avec Facebook et quasiment toutes les autres fonctions indispensables supportée par ce protocole, comme les wizz et les clins d'œils. Emesene ajoute également quelques options sympathiques comme un correcteur d'orthographe et la notification Gmail ou de n'importe quel compte IMAP. Toutes ces options se présentent sous la forme de plugins activables ou désactivables à votre bonne volonté.

Un manque est l'absence des conversations audio mais, ne soyons pas de mauvaise foi, vous pouvez utiliser votre téléphone pour ça.

Installation en ligne de commande : yum install emesene

Installation avec l'interface graphique : Pas présent dans les menus, utilisez la recherche

Localisation dans le menu : Applications > Internet > Emesene

Lancement en ligne de commande : /usr/bin/emesene

Site web : http://www.emesene.org/