Mot-clé - libre

Fil des billets

dimanche 24 février 2008

Loin des yeux, Lyon de coeur

Bon c'est la seconde fois que j'écris ce billet, je vais donc faire plus court.

Bien, même à des kilomêtres (OK des milliers de km) de Lyon, il est dur de me détacher de ce qu'il s'y passe.

Un peu d'actu du libre :

Le salon primevere est un salon qui fait la promotion mouvements alternatifs. Cela va de l'agriculture biologique, aux toilettes écologiques, en passant biensûr par le commerce équitable et c'est le but de mon billet, le logiciel libre. Comme chaque année, en brave représentant, l'ALDIL sera présente ainsi que l'équipe lyonnaise de fedora-fr.
Le rendez-vous est donc donné. Soyez nombreux du 29/02/08 au 02/03/08 à Eurexpo.

Le deuxième évenement important auquel participera l'ALDIL est le libre en fête. Dans toute la France, pendant la 2eme quinzaine de Mars auront lieux de nombreux évenements consacrés aux logiciels libres.
La liste complête est disponible à cette adresse : http://www.libre-en-fete.net/evenements, voici ceux qui se tiendront à Lyon.

Pas complêtement de Lyon, mais ils méritent un peu de promotion, nos voisins de Villefranche viennent de créer leur LUG. Saluons cette initiative et souhaitons donc bonne chance à CAGULL. (voir aussi l'annonce sur linuxfr)

Mais Lyon ne vit pas que de logiciels libres. Parmis les projets qui me tiennent également à coeur :

Le sixieme continent tiendra deux assemblées générales (une ordinaire, une extra-ordinaire) le Mardi 4 Mars à 20H au local de l'association (51 rue St Michel, 69007 Lyon).
Pour rappel, l'association sixieme continent a pour but la promotion et la diffusion des cultures du monde et la valorisation des diversités et des mixités culturelles locales.
Pour ceux qui ne connaissent pas, ... allez voir!! Blague à part, c'est un lieu fort sympatique, où il fait bon découvrir de nouveaux groupes, lors des concerts des vendredi et samedi soirs. Mais l'asso propose également des cours de danse et de musique chaque soir de la semaine, et un petit bar est ouvert toute la semaine (sauf le dimanche) de 18h à 23h (1H les vendredi et samedi). Biensur comme chaque association, celle-ci vit également grace à ses bénévoles et comme chaque asso, les bénévoles manquent.
Les AG sont donc une bonne occasion de découvrir l'association, ses activités, son équipe, ses bénévoles. Venez donc nombreux. Quand à ceux qui sont déjà adhérents, pensez à la procuration si vous ne pouvez pas assister aux AG.

Je finis ce billet par parler un peu de Reno. Il se produira à Paris les prochains jour. Certes ceci ne semble pas avoir de rapport avec Lyon, et bien si!!! D'abbord parce qu'il y a des Lyonnais à Paris, ensuite parce que les Parisiens apprécieront Reno, et enfin parceque Reno c'est l'ame de pentes, et quand les pentes se baladent, j'en parle!

  • Pour ceux qui sont réactifs, Reno Bistan jouera à 17h ce dimanche au vieux Léon (rue de la truanderie, Paris 1, métro les halles)
  • Pour ceux qui seraient un peu plus mou du genou, mais pret à valser, Reno Bistan jouera en solo puis avec le Bal à Bistan en duo au Lavoir Moderne parisien (rue Leon, paris 18, métro chateau rouge ou mercadet poissoniers) le vendredi 29 Mars à 20h.

Ce second concert vaut vraiment le coup, 1 pcq le Lavoir moderne est tres sympatique et que le bal à bistan, c'est toujours un recette qui marche. Bref soyez nombreux.

Bref, Lyonnais d'ici et d'ailleurs chantez, vivez, dansez, buvez, et FAITES DU BRUIIIIIIIIIIIIIT LIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIBRE!!! (Les autres aussi d'ailleurs)

vendredi 19 octobre 2007

JDLL : Booth set up

JDLL[1] (Journées Du Logiciel Libre, ie Free Software Days) in Lyon, France start today.

We (Benoît Marcelin and I) spent our afternoon in CPE and land a hand to prepare everything.

dsc04995.jpg dsc04997.jpg dsc05001.jpg dsc05003.jpg

Haïkel Guemar joined us this morning.

Our demo machines :

  • a workstation running Rawhide
  • a macbook running F-7
  • a laptop running Rawhide

Let's show us how Fedora rocks!!

[1] http://fedoraproject.org/wiki/Ambassadors/FrenchTeam/Evenements/JDLL07

dimanche 26 août 2007

Claws-mail et les listes de diffusion

claws-mail.png
Je rejoins MrTom et continue dans la saga claws-mail.

Suivant un peu l'actualité du projet Fedora et faisant partie de l'équipe de Fedora-FR, je suis pas mal de mailing lists.
Pour s'en sortir partir les ~1500 mails qui arrivent par semaine, les filtres sont indispensables. Je ne compte pas détailler ici l'utilisation des filtres avec claws-mail, mais juste de donner une petite astuce, retour de mon expérience.

Tout d'abbord il faut savoir que les filtres sont appliqués dans l'ordre dans lequel ils apparaissent dans le panneau de configuration des filtres. D'où l'importance de faire des filtres précis, pour que chaque mail ne corresponde exclusivement qu'à un filtre.

Mais il arrive que le même mail corresponde à deux catégories.
Typiquement, c'est le cas d'un mail qui est envoyé à plusieurs mailing lists (disons A et B).
Habituellement, je filtrais sur le destinataire (to: ml_A@redhat.com). Mais si le fameux mail est envoyé à la ml A et la ml B, alors je vais recevoir ce mail en double (puisque je suis abonné aux deux listes), et le premier filtres va envoyés les deux mails dans le même dossier (normal ce sont les mêmes).
Certes, mais ça n'est pas vraiment ce qu'on attend. L'un devait aller dans le dossier pour la ml A et l'autre dans le dossier pour la ml B.

Heureusement mailman (le gestionnaire de mailing lists du projet GNU) nous laisse des indices facilement traitables par claws-mail.
claws-mail-ml.png
En effet, chaque mail list a un petit agent qui se charge d'envoyer les mails aux destinataires, et celui-ci laisse grâcieusement son emprunte dans l'entete de mail sender.

Il suffit donc d'indiquer à claws-mail que l'on veut que le critère de notre filtre soit le champs sender et non plus le champs destinataire.
claws-mail-filtres-entete-sender.png

Êtes-vous encore satisfait de votre client mail?

mercredi 20 décembre 2006

BadVista.org ou la cohérence d'un projet

La FSF lance badvista.org. Autant je trouve important que les gens savent ce à quoi ils renoncent en passant à Vista, autant suggérer une alternative 100% Libre (en l'occurence gNewSense, un dérivé d'Ubuntu mais sans les firmware, donc avec des problèmes en perspective pour le Wifi), ça me rend dubitatif (et je m'efforce de rester poli). Je doute très très fort du fait que les gens flashent devant une Ubuntu sans la marque, sans le marketing, sans le Wifi, sans le MP3, sans support DVD, (et sans DRM) se disent brusquement "ah oui, c'est beaucoup mieux que Vista, tous ces jolis effets graphiques c'est de la poudre aux yeux, je préfère une bonne distro des familles dont l'ergonomie de la ligne de commande n'est pas sans rappeler l'austère esthétique des rayons vides des épiceries des pays de l'est comme au bon vieux temps où le mur de Berlin était encore debout !". Non, vraiment, je doute :-). Dans une telle perspective, si vraiment il s'agit pour Linux de concurrencer Vista, alors une attitude pragmatique comme celle privilégiant les fonctionnalités à la Liberté a ses avantages...
extrait du Standblog, Tristan Nitot

Puisque que pote du renard et de la ... (ouais l'emblème de Thunderbird n'est pas une belette, mais celui de firefox n'est pas un renard non plus, alors au point où j'en suis ...) a fermé ses commentaires, c'est ici que mon venin giclera :-D

ça me rend dubitatif (et je m'efforce de rester poli)

Je comprends cet avis, mais je m'obstine à penser que c'est une grossière erreur.
Comment faire la promotion du libre, dire "voyez à quoi vous vous exposez en utilisant du logiciel propriétaire et fermé", et proposer aux utilisateurs de venir utiliser des logiciels fermés sur une autre plateforme? C'est incensé, absurde!

L'utilsation de Linux n'est pas une fin en soi, ni même celle de l'abolition du microsoftisme. L'objectif de la FSF, et de toute personne réfléchie est l'utillisation d'un système d'exploitation et d'un environnement de travail completement libre. Croire que le but de la FSF est de détourner le client de Windows, c'est mettre à coté de la plaque. Encore une fois, ça n'est qu'une conséquence des choix, que la FSF et les gens qui adhèrent à ses idées croient justes.

Ainsi tant que l'utilisateur "privilégiera les fonctionnalités à la Liberté" la mission de la FSF ne sera pas finie, et Microsoft aura de beaux jours devant lui.

Il est fort malheureux de constater que la méconnaissance est si profonde et si tenace. (Je sais de quoi je parle, en BAC+5 d'informatique certains croient toujours que gratuit <=> libre)