Mot-clé - RMLL

Fil des billets

vendredi 13 juillet 2007

RMLL07 : Mercredi - 2ème jour, la fin pour moi

Mercredi : Dès le matin, on reçoit le journal des petits reporters des RMLL. Des enfants d'une dizaines d'années qui viennent poser des questions sur chacun des stands, et manger toutes nos madeleines :-)
Un petit quiz à la fin, et une question à laquelle je ne savait pas répondre :
rmll-logo.jpg
Pourquoi Armelle est-elle la mascotte des RMLL?

Pas trop de monde sur le stand... jusqu'à ce que Alan Cox arrive et s'installe à notre table. Les gens défilent, posent des questions, font des photos. J'avoue, on a la classe!! J'étais très déçu avant le début des RMLL que si peu de monde se soit décidé/dévoué à venir participer. Peu d'ambassadeurs francophones. LittleCharly, DrPixel, pour la semaine, moi les 3 premiers jours , puis Thomas et P-Y le samedi. C'est peu si on veut pouvoir se relayer et profiter nous aussi des RMLL en tant que visiteur. Finalement Benoît s'ajoute à la dernière minute. J'étais aussi déçu que Max Spevack ou une personne du FAmSCo ne se soit pas déplacé.
Finalement la vue de Alan Cox est une bonne nouvelle et un joli cadeau. Il semble toujours plongé dans sa présentation, mais réponds volontiers à toutes les questions et ce prête facilement au jeu des photos.

Après la pose midi, évidement il y a 14h. Et à 14h, il y a la présentation de la fameuse guest star. Beaucoup de monde, beaucoup de bruit d'allers-retours et de grincements de porte, ce qui ne facilite pas la compréhension de l'anglais. Présentation sur SMP, pas si révolutionnaire que ça pour ceux qui savent ce qu'est une architecture NUMA et qui on déjà fait de la programmation concurrentielle (éventuellement en espace noyau).

L'après midi, deuxième surprise, deuxième guest star, et encore jackpot pour notre stand, mais un peu moins pour nos réserves de thé et de madeleines, nous accueillons un tout mignon OLPC/.

Le stand de l'APRIL n'est vraiment pas loin du notre, j'en profite pour adhérer.

Je finis mon tour des stands. Il faut que je prenne le train ce soir. Ha!! On annonce une Key Signing Party.

19H30, tout le monde est déjà parti au pot boire des coups, pendant ce temps, on ferme le stand et je m'en retourne sur Paris.

Merci l'EPPLUG pour l'organisation. Je ne vous en veux pas de nous avoir dit que le RU fermait à 14H30 alors qu'il fermait en réalité à 13H15 et que mon repas à 1€ m'ait couté 6€ de plus que prévu.

Je laisse la parole aux autres ambassadeurs présents pour la suite.

mercredi 11 juillet 2007

RMLL07 : Mardi - 1er jour, ouverture au public

Mardi : Ouverture des RMLL, 9H. Réveil : 8H30. Douche pti-dej.
9H30 : on ouvre le stand. Pas grand chose à faire. Assez rapidement, je rencontre Patrice Kadionik et Pierre Ficheux qui supervisent le thème Système/Système Embarqué. Voilà déjà du beau monde sur notre stand.
Dans la matinée Christophe arrive.

Puis... à coté de moi, le monsieur du train avec ses cheveux blancs. J'entame la discutions. Un Québecois, ça fait plaisir. Puis, plein de Québecois. et même Valérie que j'avais rencontré à l'assemblée générale de la FACIL l'an dernier à Montréal (Avec un grand sourire sur le stand Wikipédia).

J'ai eu l'occasion de découvrir OpenStreetMap un projet de cartographie libre. J'ai vraiment été conquis pas le concept. Le principe est simple. Il suffit de disposer d'un GPS. Celui-ci demande sa position chaque seconde. Pendant une ballade, un déplacement quelconque (aller chez le boulanger, ou un paris-amiens en voiture) on se met en mode capture. Un repère est retenu chaque seconde, et ainsi on dessine les routes de maniere assez précise. Une fois à la maison, avec le logiciel disponible sur le site, on fait l'acquisition de tout ça et on l'enrichie. Type de routes (chemin, route, autoroute), noms de rue, sens unique, ... La carte mondiale est encore peu fournie, mais certaines villes sont très bien représentées (ex : London). Gageons que Amiens sera bientôt sur cette carte ;-)

J'ai aussi assister aux minis conférences de lprod qui présentait régulièrement les outils pour faire de la vidéo (acquisition, montage, ...).

Sur le stand Fedora, on grave des DVD et des LiveCD. Les magazines font plutôt un bon effet. (Note : On l'a retrouvé finalement le mag volé ;-) C'était la faute de Harry) Quelques personnes semblent motivées, de tout milieu, toute profession. Un administratif marocain, une prof de techno, des étudiants, un grand-père, même les collègues de chez Ubuntu viennent aux nouvelles pour voir un peu ce qui se passe chez nous.

Fin de journée, tout le monde se fait sortir de la salle à 20h. Je vais poser mes affaires en face, dans ma chambre aux résidences du CROUS. Il parait qu'il y a une nocturne. Ca n'est écrit nulle part. Il parait que c'est 20 rue Béranger à une vingtaine de minutes de la fac de Math. Bon, en attendant allons manger. Ca sera une crêperie avec les gars de Freenews TV et divergencefm. Puis on fini à la nocture. Je n'ai pas de photo, dommage ça valait le coup. Semi-drôle, semi-pitoyable. Des geeks de partout qui ont tous amenés leur portable et qui jour à xmoto ou frozzen buble sur un rétro-projecteur, code, font des démo de ce que peut faire le capteur de choc de leur cher IBM.

Puis la rumeur circule. Alan Cox devrait passer ce soir. Il parait même qu'il ferait un pti truc. Les gars de FreenewsTv vont lui parler pour négocier une interview pour demain. Je continue quelques minutes. Il ne dénote pas, il est lui aussi sur son ordi, apparemment il retouche sa présentation de demain. Seule différence, la taille de la barbe. Certains disent que c'est proportionnel aux nombres de lignes de code que l'on écrit par jour.

2H : Cassos, dodo. En plus une voiture me ramène :-) et de toute façon, il ne parlera pas ce soir.

RMLL07 : Alan Cox on fedora-fr booth

First and little post from RMLL (the world metting of free software).

It was a good surprise and a really great pleasure to have Alan Cox on our booth (a bit serious before his talk :-) )

mardi 10 juillet 2007

RMLL07 : Lundi - orga

Lundi : Puisque je tenais le stand fedora, j'étais convié ce jour à venir préparer la salle et plus particulièrement notre table.
Evidemment, il y a toujours des contre-temps. Je devais rester au travail lundi matin, puis aller chercher les affiches que Armel avait envoyées à Thierry. Naturellement, je travaille dans le sud-ouest de paris et Thierry dans le nord est, presque au bout de la ligne de RER (ça aurait été trop facile). Bref affiche récupérées vers 16h. Je repars direction Gare du Nord pour prendre un train vers Amiens. Je n'ai pas du tout l'habitude de la gare du nord, je suis un peu paumé. Ha!! Une borne. 17H29, cool un train à 17h31. Timing parfait. Bon on speed quand un peu. Où sont les voies? Allez on se pousse dans les Escalators. Youh!! Le panneau d'affichage. HAAAAAA!! Le train n'est plus affiché. Nooooon!!! Vite un agent SNCF! "Monsieur, monsieur, ce train, il part sur quelle voie? Houla! La 15, Dépêchez-vous." Ha il est encore là. Plus de la contrôleuse qui qu'il tient la porte ouverte en attendant le coup de sifflet. Allez Sprint final. "Atteeeeeeeeeeeeendez-moi!!". Dans ma tête : "Ne pas marcher sur mon lacet défait, ne pas marcher sur mon lacet défait, ne pas faire tomber le tube d'affiche en équilibre sur le sac de bouffe qui pèse au moi 5Kg". Yahhh! Je monte, le train part. Fiou...

Aller dodo... Ben oui très fatigué, pcq le WE précédent, je bossais sur le festival Musiques et Jardins (Concerts dans les parcs et jardins du 18è arr. de Paris) qui continue le WE prochain (samedi 14 et dimanche 15 Juillet).
Un coup de fil de Benoît me réveille. "Ha tu seras là au RMLL. C'est bien, mais c'est cool aussi de prévenir plutôt, c'est mieux pour l'orga." Un monsieur avec des cheveux blanc frisé n'a pas l'air content que mon téléphone sonne. Tant pis pour lui.

Arrivée 18H40. Haaaaaaaaaaa!!! Toute la puissance du Maxime en action. Aucune adresse de notée, ni celle de la fac, ni celle de la où je passe la nuit. PAR-FAIT! Note mentale : Limiter le nombre d'info considérée comme "Arfff... C'est un détail ça!"
Bon après quelques coups de fils infructueux, je me rends compte que l'orga a fait ça bien. C'est fléché depuis la gare. Est ce que je vais arriver à temps pour la préparation? Il est déjà 19h10. Ça ne me dit pas où je dors ce soir. Bon de toute façon, je n'ai que ça.
Nous y voilà, même pas fermé! Charles est là. On me donne tous les papiers pour manger, récupérer la chambre, acceder au réseau sans fil, et meme une malette de survie avec guide d'Amiens, un linux mag et une framakey! MA-GNI-FI-QUE! The small voice inside of my head "t'es vraiment le King de l'organisation. Timing parfait!!!"
20h on se fait sortir de la salle, et tout est prêt pour nous. Bouffe sous la table pour demain. Affiches bien accrochées. Multiprises en place. Cables réseaux tirés.

Petite soirée pépère avec Charles, pizza-ricard puis on rentre et on se sépare vers 23h30. La ville est un peu morte. Oh un bar animé devant les résidences. Je ne vais pas y aller tout seul. Bah, ÇA, c'est un détail. Il n'est jamais trop tard pour un dernier verre. Café Bissap. Mmmm du Bissap, c'est bon ça!!! (Merci à Thierno du 6ème continent pour m'avoir fait gouter ça). Plus de Bissap? Eh ben un Ricard!