mardi 10 juillet 2007

RMLL07 : Lundi - orga

Lundi : Puisque je tenais le stand fedora, j'étais convié ce jour à venir préparer la salle et plus particulièrement notre table.
Evidemment, il y a toujours des contre-temps. Je devais rester au travail lundi matin, puis aller chercher les affiches que Armel avait envoyées à Thierry. Naturellement, je travaille dans le sud-ouest de paris et Thierry dans le nord est, presque au bout de la ligne de RER (ça aurait été trop facile). Bref affiche récupérées vers 16h. Je repars direction Gare du Nord pour prendre un train vers Amiens. Je n'ai pas du tout l'habitude de la gare du nord, je suis un peu paumé. Ha!! Une borne. 17H29, cool un train à 17h31. Timing parfait. Bon on speed quand un peu. Où sont les voies? Allez on se pousse dans les Escalators. Youh!! Le panneau d'affichage. HAAAAAA!! Le train n'est plus affiché. Nooooon!!! Vite un agent SNCF! "Monsieur, monsieur, ce train, il part sur quelle voie? Houla! La 15, Dépêchez-vous." Ha il est encore là. Plus de la contrôleuse qui qu'il tient la porte ouverte en attendant le coup de sifflet. Allez Sprint final. "Atteeeeeeeeeeeeendez-moi!!". Dans ma tête : "Ne pas marcher sur mon lacet défait, ne pas marcher sur mon lacet défait, ne pas faire tomber le tube d'affiche en équilibre sur le sac de bouffe qui pèse au moi 5Kg". Yahhh! Je monte, le train part. Fiou...

Aller dodo... Ben oui très fatigué, pcq le WE précédent, je bossais sur le festival Musiques et Jardins (Concerts dans les parcs et jardins du 18è arr. de Paris) qui continue le WE prochain (samedi 14 et dimanche 15 Juillet).
Un coup de fil de Benoît me réveille. "Ha tu seras là au RMLL. C'est bien, mais c'est cool aussi de prévenir plutôt, c'est mieux pour l'orga." Un monsieur avec des cheveux blanc frisé n'a pas l'air content que mon téléphone sonne. Tant pis pour lui.

Arrivée 18H40. Haaaaaaaaaaa!!! Toute la puissance du Maxime en action. Aucune adresse de notée, ni celle de la fac, ni celle de la où je passe la nuit. PAR-FAIT! Note mentale : Limiter le nombre d'info considérée comme "Arfff... C'est un détail ça!"
Bon après quelques coups de fils infructueux, je me rends compte que l'orga a fait ça bien. C'est fléché depuis la gare. Est ce que je vais arriver à temps pour la préparation? Il est déjà 19h10. Ça ne me dit pas où je dors ce soir. Bon de toute façon, je n'ai que ça.
Nous y voilà, même pas fermé! Charles est là. On me donne tous les papiers pour manger, récupérer la chambre, acceder au réseau sans fil, et meme une malette de survie avec guide d'Amiens, un linux mag et une framakey! MA-GNI-FI-QUE! The small voice inside of my head "t'es vraiment le King de l'organisation. Timing parfait!!!"
20h on se fait sortir de la salle, et tout est prêt pour nous. Bouffe sous la table pour demain. Affiches bien accrochées. Multiprises en place. Cables réseaux tirés.

Petite soirée pépère avec Charles, pizza-ricard puis on rentre et on se sépare vers 23h30. La ville est un peu morte. Oh un bar animé devant les résidences. Je ne vais pas y aller tout seul. Bah, ÇA, c'est un détail. Il n'est jamais trop tard pour un dernier verre. Café Bissap. Mmmm du Bissap, c'est bon ça!!! (Merci à Thierno du 6ème continent pour m'avoir fait gouter ça). Plus de Bissap? Eh ben un Ricard!

mercredi 27 juin 2007

Musiques et Jardins

Musiques et Jardins est un festival qui aura lieu durant les week-ends du 1 au 15 juillet, dans différents parcs et jardins du 18ème arrondissement de Paris.
Voici donc un peu de promo pour ce festival auquel je participerai avec plaisir.

musiquesetjardins2007-visuel-thumb.png

Angélique Ionatos, Konono n°1, Pascal Contet, Marc Perrone, Lo Cor de la Plana, Faya Dub, Tzi Slav, Le Manège Acousmatique...
Entre jeunes pousses et grands chênes intarissables, le programme 2007 de Musiques et Jardins propose un cru d'exception aux amateurs de sensations gratuites et partagées!
De la goutte d'or à Montmartre, de la porte d'Aubervilliers à la porte de Saint-Ouen en passant par Marx Dormoy, un florilège de concerts gratuits arrose nos pelouses de sons envoutants , libres et bariolés!
En tissant chaque année un lien unique entre les habitants et les artistes, ce festival offre à chacun l'occasion privilégiée de découvrir les musiques qui rythment et réinventent la vie de nos cités...
À vos parcs, prêts, dansez!

Infos : http://www.musiquesetjardins.fr/

vendredi 22 juin 2007

Pypar2 dans Updates-testing

Pypar2 est un interface graphique en python/GTK à par2cmdline. Il permet de récupérer des fichiers erronés à partir de fichiers de parité (PAR2). Il permet aussi de générer des fichiers de parité.

Site officiel : http://pypar2.silent-blade.org/
Mon précédent billet : PyPar2 Interface graphique à par2cmdline

Ainsi après moult perte de temps, j'ai enfin poussé le rpm pour une inclusion dans les dépôts officiels de fedora.
Il est depuis hier soir disponible pour F-7 dans le dépôt updates-testing.

Vous pouvez l'installer par la commande suivante :

yum install pypar2 --enablerepo=updates-testing

J'utilise mon paquet depuis plusieurs mois sans soucis. J'attends maintenant vos retours avant de le faire passer en stable.

Pypar2 sera aussi prochainement disponible pour FC-5 et FC-6.

jeudi 31 mai 2007

Announcing Fedora 7 (Moonshine)

L'annonce officielle en anglais vient d'être publiée sur la mailing-list fedora-announce-list. Une version française est biensûr disponible sur fedora-fr.org.

Enjoy!

I'm a Fedorian, and i'm proud

Jeudi 31 Mai 2007, c'est aujourd'hui que sort Fedora 7.

Depuis quelques jours c'est l'excitation. Les uns préparent leur ordinateur en faisant des sauvegardes, les autres sont à la recherche des miroirs qui auraient oubliés de vérouiller l'accès, pour obtenir quelques heures en avance la dernière mouture de notre distribution préférée.

Encore un peu de patience! Max Spevack (Fedora Project Leader) annonce aujourd'hui sur une mailing liste :

In a few hours (about 10:00 AM EDT/2:00 PM GMT), Fedora 7 will go live to the world.

Pour tout ceux qui suivre de prêt le projet, la nouvelle est bien plus importante que cela.
Voilà maitenant 3 mois pour ma part que je sais à quoi ressemble fedora 7. En effet le 1er Mars (jour de mon anniversaire, pour ceux qui voudraient s'en souvenir) sortait la pré-version test2 (cf Fedora 7 Schedule).

Comme le faisait remarquer Thomas dans un récent billet, et comme le révèle bien l'annonce de sortie en français (elle arrive), fedora 7 c'est surtout :

  • la fusion des dépôts core et extras. Dans les faits, la communauté joue un rôle bien plus important dans la distribution, notamment elle impose ses règles de contrôle de qualité à RedHat,
  • support amélioré du wifi. Remercions tous les développeurs (souvent des employés de Redhat) qui font un travail formidable, et qui non seulement profite à fedora, mais à toute la communauté du libre et en particuliers, John W. Linville (Redhat) responsable du wifi dans le noyau Linux.
  • biensur on a le droit au dernière version de gnome, python, eclipse, compiz, firefox, thunderbird, xen, ...
  • KDE n'est pas oublié,
  • un nouveau thème graphique : Fly High,
  • de nombreuses versions disponibles : DVD, CD, LiveCD (installable), LiveUSB,
  • des outils simples pour créer votre propre version de fedora,

mais aussi :

Enormément d'activités chez nous nous aussi, c'est pourquoi :

I'm a Fedorian, and I say it loud!

PS : Merci au Monsieur de chez MoFo, pour le sujet qui tombe à pic. ;-)
La bise au pti roux et au grand bleu.

9ème édition du festival du sixième continent

Très chers citoyens de l'unique ville dans laquelle il vaut le coup d'habiter,
(juste après Hambourg, le fief des plus belles filles du monde)
oui, très chers somptueuses lyonnaises, braves et fiers lyonnais, et honorables lyonnophiles, voici venu le temps du festival du sixième continent.

Un petit rappel pour ceux qui seraient à la traine : Le sixième continent est une association de loi 1901 qui fait la promotion des musiques et cultures du monde.
Depuis 9 ans, elle organise le fameux festival du même nom. Comme les années précédentes, son temps fort se déroulera au parc de gerland.

Restons sur l'asso en elle même pour commencer.
Elle existe donc depuis 9 ans. Elle est née pour faire vivre ce festival. Depuis, du temps est passé, des artistes et du public aussi, de nombreuses personnes ont prêté main forte bénévolement, et aujourd'hui le sixième continent trône fièrement entre Saxe et Guillotière, dans un quartier populaire, où le mélange culturel accueille à merveille le local du sixième continent.
En effet, depuis maintenant un peu plus de 3 ans, ce qui était à la base une grande fromagerie, est devenue un haut lieu de la culture du monde et de rencontres à Lyon, grâce aux efforts de Mohamed Sidrine son beau et dévoué directeur et toute l'équipe qui l'entoure (très belle, elle aussi).

Le lieu est ouvert du lundi au samedi et propose de nombreuses activités.
Tout d'abord, naturellement, de la musique. Chaque vendredi et samedi soir, l'association organise des concerts, qui à l'occasion se transforment en soirées comptes, projection de films ou débats ... De plus, depuis quelques temps les 1er et 3eme jeudi du mois accueillent un boeuf du monde, où artistes en tout genre se rencontrent pour le plus grand plaisir de tous.
La musique toujours, avec des cours de percussions (tablas, djembés, ...).

Des cours de danse sont aussi proposés : danse africaine, indiennes, salsa, capoeira, ...

Enfin (j'en oublie peut-etre) l'association soutient des artistes en les accompagnant dans leur parcours et les intégrant, si besoin, au collectif "la grande métisse".

Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à passer à l'association, un bar est ouvert du lundi au jeudi de 18h à 23h, et le vendredi et samedi jusqu'à 1h du matin.

affiche festival 2007

Maintenant que vous êtes tous bien au fait, et dans l'ambiance suave et chal-heureuse du sixième continent, parlons de son festival.

Cette année, il a lieu du 29 mai au 9 juin.
Au programme, exposition et performance de peinture, comptes, projections de films, et biensûr de nombreux concerts.

Comme je le disais au début de ce billet, le temps fort a lieu ce week-end, les 1er et 2 juin 2007 au parc de Gerland. Le thème est musiques Rroms et Tsignes.
En soirée, la scène accueillera notamment, Kocani Orkestra, Urs Karpatz, Parno Graszt, Malossol, Zaragraf, ... mais le programme ne se limite pas aux concerts. Durant ces deux jours vous pourrez pendant l'après midi découvrir (pour les plus jeunes festivaliers) de nombreux jeux du monde (jeux de pions, balles, et autres exotismes) ainsi que discuter avec les bénévoles des stands des différentes associations composant le "village des associations", ou déguster quelques plats des restaurants du monde.

Biensûr tous les détails sont disponibles sur le site du sixième continent : http://www.sixiemecontinent.net , ainsi que dans les jolis petits programmes rouges que nous distribuons depuis bientôt un mois.

Oh, un détail, c'est gratuit!! :-)

Voià! Soyez donc les bienvenus au festival du sixième continent.

samedi 26 mai 2007

Fedora 7 s'appellera donc ...

Fedora 7 s'appellera donc Moonshine.

Armel est entrain de rédiger une nouvelle pour annoncer la sortie de Fedora 7 (sortie prévue le 31 Mai 2007).
Remi fait remarquer, à juste titre, que le paquet fedora-release vient d'etre modifié et inclut désormais le nom de cette nouvelle version.

Index: fedora-release.spec
===================================================================
RCS file: /cvs/fedora/fedora-release/fedora-release.spec,v
retrieving revision 1.42
retrieving revision 1.43
diff -u -r1.42 -r1.43
--- fedora-release.spec 21 May 2007 20:26:28 -0000 1.42
+++ fedora-release.spec 24 May 2007 20:40:58 -0000 1.43
-1,16 +1,16
-%define release_name Pending
+%define release_name Moonshine

Summary: Fedora release files
Name: fedora-release
Version: 7
-Release: 1
+Release: 2
License: GFDL
Group: System Environment/Base
URL: http://fedoraproject.org
Source: %{name}-%{version}.tar.gz
Obsoletes: redhat-release
Provides: redhat-release
-Requires: fedora-release-notes >= 6
+Requires: fedora-release-notes >= 7
# We require release notes to make sure that they don't get dropped during
# upgrades, and just because we always want the release notes available
# instead of explicitly asked for
-62,6 +62,10
/etc/pki/rpm-gpg/*

%changelog
+* Thu May 24 2007 Jesse Keating <jkeating redhat com> - 7-2
+- We have a name!
+- Require the newer release notes
+
* Mon May 21 2007 Jesse Keating <jkeating redhat com> - 7-1
- First build for Fedora 7
- Remove Extras repos (YAY!)

vendredi 13 avril 2007

CentOS 5 is out!!

Le plus célèbre des clones de RHEL annonce la sortie de sa dernière version!!

Calquée sur RHEL 5, elle même profitant de tout le travail en amont fait sur FC6, nous autres petits utilisateurs de Fedora ne serons pas perdu.

Vous pouvez consulter l'annonce officielle sur la mailing list de CentOs.

Il y est, entre autre, détaillé la procédure de mise à jour depuis CentOS 5 beta.

Go!Go! Go!

Gaim n'est plus!

Gaim le célèbre client de messagerie instantanée multiprotocole pour gnome n'existe(ra) plus.

GAIM signifie "GTK+ AOL Instant Messenger". Au cours de l'histoire de Gaim, les soucis avec AOL dus à l'utilisation de son nom ont été nombreux, mais se sont toujours arrangés.
Avec la sortie (très prochaine) de la version 2 du client, AOL revient à la charge.

Cette fois-ci Gaim et les projets associés changent de nom :

  • Gaim devient Pidgin
  • libgaim devient libpurple
  • gaim-text devient Finch

La première version de Pidgin sera donc Pidgin 2.0.0.
En effet l'équipe de développement insiste sur le fait que ceci n'est pas un nouveau projet, et tient donc à ce détail.

The project has not changed; this is our 2.0.0 release, not some new program that requires new version numbering.

Biensûr la page http://gaim.sourceforge.net redirige maintenant vers un nouveau nom de domaine : http://www.pidgin.im/

L'équipe annonce aussi qu'ils en profitent pour abandonner (en partie) SourceForge et utiliseront maintenant le systeme Trac pour le développement et les rapports de bugs. (http://developer.pidgin.im/)

Vous pouvez consulter l'annonce officielle : Important and Long Delayed News

Néanmoins, une très bonne nouvelle se glisse discretement dans l'annonce :

Now that the settlement is signed, we hope to have the final Pidgin 2.0.0 release late this week or early next.

dimanche 1 avril 2007

1er avril, je me suis encore fait avoir ...

Une petite compilation des blagues de ce 1er avril 2007 :

Une jolie news accompagnée d'un super thème d'Avril, pour encore plus de réalisme!! Merci LLaumgui :-)
fedora-fr_poissonAvril2007.png

Si vous en avez d'autres, n'hésitez pas.

Test de l'installation depuis le LiveCD Fedora

Fedora 7 aura son lot de nouveautés. Le liveCD en fait partie. Lui-même en compte de nombreuses.

Une des plus attendue est la possibilité d'avoir un LiveCD installable, comme nos voisins de chez Ubuntu le font déjà. Je détaillerai la procédure dans ce billet.

Avant de passer à la suite j'aimerais rappeler quelles sont les autres nouveautés qui seront apportées par le liveCD de fedora, qui elles, ne sont encore disponible nulle part.

  • Installation possible de logiciels : Ainsi si il vous manque un logiciel sur le LiveCD, plus besoin de se tourner vers une autre mouture, un petit coup de YUM, et le tour est joué. Il devient donc inutile de multiplier les LiveCD spécialisés, le Fedora LiveCD saura tout faire.
  • LiveCD accessible en écriture : Biensur le CD lui-même ne sera pas accessible en écriture, mais il sera possible de sauvegarder les changements effectués pendant l'utilisation. Par exemple le passage de la distribution en francais, ou la disposition du clavier étaient des choses à reconfigurer à chaque redémarrage du LiveCD. Ceci ne sera donc plus qu'un mauvais souvenir. Bien plus que cela, les installations de logiciels seront aussi mémorisées sur le disque, ou sur une clé USB. On aura ainsi un environnement completement personalisé et à jour, disponible de partout. Enfin, pour encore améliorer la simplicité d'utilisation, on pourra aussi se passer du CD et avoir tout le contenu de la distribution sur une clé USB, pourvu que celle-ci ait une capacité de stockage suffisante.

Revenons en à l'installation depuis le live CD.
Il n'y a pas grand chose à dire hormis que cela fonctionne très bien (Essai depuis le LiveCD Fedora7 test2).

La procédure à suivre est simple. Choisir dans le menu "installation sur le disque", puis on fait face à l'installeur classique, mais dans une fenêtre. Rien de déroutant donc, pour les habitués de Fedora. Pour les nouveaux, on retrouve toujours la même très grande simplicité et clareté dans la procédure d'installation.

Voici quelques captures d'écran :
Screenshot-Fedora_Installer.png Screenshot-Programme_d_installation_Fedora.png Screenshot-Programme_d_installation_Fedora-1.png Screenshot-Programme_d_installation_Fedora-2.png

Voici donc une des nouveautés très appréciable de cette nouvelle version de Fedora.

jeudi 29 mars 2007

SSH derrière un proxy SOCKS

Voilà comment très simplement utiliser SSH derrière un proxy SOCKS.


Présentation

Page du projet : http://zippo.taiyo.co.jp/~gotoh/ssh/connect.html

Voici un extrait (non traduit) des fonctionnalités :

  • Supports SOCKS (version 4/4a/5) and https CONNECT method.
  • Supports NO-AUTH and USERPASS authentication of SOCKS
  • Partially supports telnet proxy (experimental).
  • You can input password from tty, ssh-askpass or environment variable.
  • Run on UNIX or Windows platform.
  • You can compile with various C compiler (cc, gcc, Visual C, Borland C. etc.)
  • Simple and general program independent from OpenSSH.
  • You can also relay local socket stream instead of standard I/O.


Installation

A la main

On télécharge le fichier : connect.c
$wget http://www.taiyo.co.jp/~gotoh/ssh/connect.c

On compile
$ gcc connect.c -o connect-proxy

On déplace lefichier créé dans /usr/bin/ pour qu'il soit accessible à tous
@@# cp ./connect-proxy /usr/bin/


Par yum

L'avantage de cette solution, c'est que non seulement elle vous évite la compilation (vu la taille du fichier, ca n'est pas vraiment un argument), mais en plus le paquet contient une page de man et un patch.

Je vous recommande donc, comme d'habitude, de choisir cette méthode.

yum install connect-proxy


Configuration

Il est possible de faire la configuration dans deux fichiers différents.
On choisira l'une ou l'autre des solutions.

  • Dans le fichier /etc/ssh/ssh_config

On ajoutera la ligne suivante :
ProxyCommand /usr/bin/connect-proxy -4 -S your-socks-server:1080 %h %p
Le choix du port 1080 est justifié par l'utilisation d'un proxy SOCKS.
Voir le man ou la doc en ligne pour les détails.

  • Dans le fichier ~/.ssh/config

On ajoutera la même ligne :
ProxyCommand /usr/bin/connect-proxy -4 -S your-socks-server:1080 %h %p

Appliquer une modification dans le premier fichier nécessite les droits root, et est applicable à tous les utilisateurs du système. La seconde se fait avec les droits utilisateur et n'est valable que pour cet utilisateur.

Le tour est joué!!
(Merci à mes co-stagiaires)


Références

Page du projet : http://zippo.taiyo.co.jp/~gotoh/ssh/connect.html

jeudi 22 mars 2007

PyPar2 - Interface graphique à par2cmdline

PyPar2 is a graphical frontend to par2cmdline written in Python and uses GTK.

PyPar2 est est une interface graphique en GTK à l'outil en ligne de commande par2cmdline.

Voici les fonctionnalités de PyPar2 :

  • restaurer des données éronnées à partir des fichiers de parité ,
  • générer des fichiers de parité.

L'application est disponible en :

  • Allemand
  • Anglais
  • Espagnol
  • Français
  • Hollandais
  • Polonais

Voici quelques captures d'écran :
pypar2-interface pypar2-console_log

Un rpm est disponible sur ma page perso (temporairement) :

En attendant que les paquets apparaissent dans les dépôts officiels, vous pouvez les installer comme suit :

  • Pour FC-6

wget http://maxca.org/rpms/fedora/6/i386/pypar2-1.4-1.fc6.noarch.rpm
rpm -Uvh pypar2-1.4-1.fc6.noarch.rpm

  • Pour F-7

wget http://maxca.org/rpms/fedora/development/i386/pypar2-1.4-1.fc7.noarch.rpm
rpm -Uvh pypar2-1.4-1.fc7.noarch.rpm

Il devrait rejoindre le dépôt extras pour FC-5 et FC-6, et fedora pour F-7 d'ici peu de temps. (La demande de révision #229490 a été fermée. Les paquets ont été compilés avec succès sur les machines du fedoraproject)

mercredi 7 mars 2007

AFK

Bonjour à tous,

j'ai acheté hier un pti billet d'avion pour l'Angleterre. Je pars donc ce matin pour Birmingham. Une petite semaine pour profiter de mon temps libre avant de m'exiler à Paris pour 6 mois (stage).

Comme d'habitude, je ferme les commentaires.

Bonne semaine à tous. :-D A bientôt.

mardi 27 février 2007

MSDN AA : Aigrefin Aguicheur

Ça y est!! Après une longue lutte, les étudiants du master 2 professionnel SIR (Systèmes Informatiques et Réseaux) de l'université de Lyon, ont obtenu l'accès au programme MSDN-AA.

Ce partenariat s’appuie sur le dynamisme et la diversité du territoire lyonnais dans le numérique et sur la volonté de Microsoft de soutenir des projets innovants. C’est une reconnaissance pour ce secteur qui représente l’avenir. Gérard Collomb à propos de l'accord entre MS et la ville de Lyon

Décidement, Lyon ne parle que d'une seule et unique voix. C'est .... beau.

Rendez-vous compte : Enfin un éditeur de logiciels propose un OS (qu'on a déjà payé) gratuitement. Il propose aussi une suite de développement gratuite, comprenant des compilateurs gratuits, un IDE gratuit, un debuggueur, un desassembleur, ... eux aussi GRA-TUI-TE-MENT.

Quelle réjouissance! Enfin, nous étudiants sans le sou, qui avons reçu une bourse de la région Rhône-Alpes de 400€ pour l'achat d'un ordinateur portable (dont plus de la moitié a servi à payer une licence pour MS Windows) allons pouvoir obtenir gratuitement notre OS préféré.
Moralité 1 : Un OS acheté = un offert

REMARQUE : c'est là où on se rend rend compte de la différence fondamentale entre le logiciel et le bien matériel. Un paquet de gateau acheté, le même offert, c'est interessant. Un logiciel acheté, le même offert, c'est absoluement inutile.

Ni une, ni deux, lançons-nous à l'assaut du net. Prenons tout! La suite de développement pour des langages inconnus, les outils dont on n'a jamais entendu parlé, et dont on n'aura jamais besoin, TOUT! Parce que, au final, rien ne vaut la jouissance de recevoir une facture pour 15 logiciels s'élevant à 0€. On va pouvoir se la raconter ce WE.
Oui, oui, on est malin chez Microsoft. On ne néglige pas le geek de nouvelle génération qui lui aussi est accrocs aux soldes, et adore se pavaner paré des ses nouveaux achats -PAS CHERS- dont ils ne se servira finalement jamais.
Moralité 2 : MS Windows, un outil fashion et pas cher

La vie est belle, vraiment belle, ... sauf pour quelques uns. Haaaaaaaaaa... Monsieur de chez Microsoft, dans ta précipitation tu avais oublié de signaler que le fameux OS de ta firme était le but, mais aussi le pré-requis. Mac-eux et libristes sont vraiment déçus. Mais que faisaient-ils pendant les cours de compil' où on leur expliquait la grande théorie du BootStrap.
Ben oui, c'est un peu triste, mais le seul moyen d'obtenir les logiciels de la firme Redmond c'est de télécharger un exécutable fonctionant exclusivement sous Windows.
Moralité 3 : MS Windows, l'intransigeance. L'interopérabilité, on l'a ou on l'a pas.

Allez, arrêtons d'être mauvaise langue, c'est très bas et très primaire de faire de l'anti-Microsoftisme.
La vraie bonne nouvelle, c'est que le copain de chez DELL propose(ra) des ordinateurs sans Windows. (Vous pouvez encore voter ici)

Une question pour finir : Cher Monsieur de chez Microsoft, proposeras-tu toujours ton programme, quand 90% des particuliers n'achèteront plus Windows avec leur ordinateur?

samedi 10 février 2007

Gmail ouvert à tous!

Tout est dit!

La plateforme de mail de google est enfin accessible à tous. Il n'est donc plus utille d'avoir une invitation pour ouvrir un compte.

Néanmoins, n'oubliez pas de lire les "interessantes" clauses d'utilisation.

jeudi 1 février 2007

Garuda's Band : sortie de l'album!!

=============ANNONCE PAR MAIL===============

Mesdames et messieurs,

nous sommes ravis de vous inviter à la sortie de l'album " De retours sur terre " du Garuda's band, le groupe rock de Martin et ses antécédents. De la sueur et du son ! Venez nombreux à cette grande cérémonie ! !

A l'Atmosphère : 9 montée des Carmélites, Lyon 1er. Le Jeudi 8 / Vendredi 9 / Samedi 10 Février à 20h30.

Pour ceux qui viennent de l'extérieur, n'oubliez pas que Lyon n'aime pas les voitures qui cherchent à se garer, tenez en compte.

Ci jointCi dessus : Le fly et le morceau à télécharger, youhahou ! ! !

PS : Si vous aviez l'amabilité de faire suivre ce message et ses documents joints à toutes personnes susceptibles d'être intéressés par l'heureux évènement, le Grand Garuda, sans doute, ne vous oubliera pas dans ses bénédictions trimestrielles. Love.

PPS : Pour ceux qui connaissent Martin (moi) et qui ne l'ont pas vu depuis x temps, il sera très heureux de s'en jeter une avec vous en remémorant les bons vieux temps passés et futurs. Love.

=============FIN ANNONCE PAR MAIL===============

Avis personnel :
Pour ceux qui ne connaissent pas le groupe, et donc qui n'ont jamais vu Martin sur scène... Ca vaut le détour, ne ratez pas ça!
En plus l'entrée est gratuite!!

mercredi 31 janvier 2007

Smolt

Un mail de Mike McGrath vient d'arriver sur la liste de diffusion fedora-announce, intitulé Smolt: Fedora Hardware Profiler.

Il présente un outils qui vous permet d'envoyer votre profil matériel au project fedora.

Les buts sont donc d'avoir une meilleure vision d'ensemble des machines qui tournent sous fedora, et ainsi que les developpements soient toujours plus performants. En effet, bien que sponsorisée par RedHat, Fedora n'en est pas moins une distribution communautaire, dirigée par ceux qui l'utilisent et la construisent chaque jour. Il est important de donner signe de vie. Ceci pourrait influer sur les choix d'abandonner ou non le support de tel ou tel matériel, ou de plutôt concentrer les efforts sur tel autre.

Cette opération permet aussi un recensement des utilisateurs de la distribution.

L'installation se fait très simplement par un classique mais ô combien efficace

yum install smolt

Vous pourrez voir ce qu'il sera envoyé grâce à la commande

smoltPrint

puis choisir de l'envoyer grâce à la commande

smoltSendProfile

Comme vous le voyez sur cette image : smolt-firstboot.PNG, cette opération vous sera bientôt proposée à l'installation de fedora. Chose que vous aurez biensûr le choix de refuser.

Vous pouvez dès à présent consulter les statistiques : http://smolt.fedoraproject.org/stats

lundi 22 janvier 2007

Fedora Core 6 sur Dell xps M1210

Pour commencer, voici un récapitulatif de mon matériel : DELL xps M1210

  • Intel Core 2 DUO T7200 (2.0GHz, 4MB L2 cache, 667MHz FSB)
  • Ecran : 12.1" WXGA (1280x800)
  • Mémoire RAM : 1024 Mo (2x512) 533MHz DDR2 SDRAM
  • Disque dur : SATA 120Go 5400 tpm
  • Graveur de DVD : 8x DVD+/-RW
  • Batterie 9 cellules 80WHr Li-Ion
  • Carte vidéo : Intel Graphics Media Accelerator 950 (inclue dans le chipset 945GM)
  • Carte son : Intel Corporation 82801G (ICH7 Family)
  • Modem : 56.6K (norme v92)
  • WiFi : Intel Pro WLAN 3945
  • Webcam : intégrée (Logitech)
  • Lecteur de cartes : Ricoh Co Ltd R5C822 SD/SDIO/MMC/MS/MSPro Host Adapter

Vous trouverez ici un test technique de cet ordinateur.

Passons à l'installation de Fedora Core 6.
Globalement, elle se passe sans soucis. Néanmoins il reste quelques problèmes.

ACPI

Ce bug est dû à Anaconda, le programme d'installation de Fedora. Anaconda installe un kernel i586 au lieu de i686.
La manipulation à faire est expliquée sur le site du projet fedora : http://fedoraproject.org/wiki/Bugs/FC6Common

Résolution

Par défaut le driver utilisé (pour mon chipset graphique) est i810. Celui-ci ne permet pa un affichage.
Deux solutions sont envisageables :
(la première est préférable)

1ère solution : utiliser le driver 'intel' au lieu de 'i810'.
Cette solution est décrite dans le paragraphe 18.2 Intel Driver notes

2ème solution : 915resolution
915resolution permet d'installer les bonnes résolutions dans la copie en RAM du BIOS vidéo.

- installation

yum install 915resolution

- configuration
On consultera les fichiers : /usr/share/doc/915resolution-0.5.2/README.fedora et /usr/share/doc/915resolution-0.5.2/README.txt.

Son

Je constate un problème assez gênant. Le son ne fonctionne pas à chaque démarrage.

Voici les lignes relatives au son que l'on obtient par la commande lspci

00:1b.0 Audio device: Intel Corporation 82801G (ICH7 Family) High Definition Audio Controller (rev 01)
00:1c.0 PCI bridge: Intel Corporation 82801G (ICH7 Family) PCI Express Port 1 (rev 01)
00:1c.1 PCI bridge: Intel Corporation 82801G (ICH7 Family) PCI Express Port 2 (rev 01)
00:1c.3 PCI bridge: Intel Corporation 82801G (ICH7 Family) PCI Express Port 4 (rev 01)
00:1d.0 USB Controller: Intel Corporation 82801G (ICH7 Family) USB UHCI #1 (rev 01)
00:1d.1 USB Controller: Intel Corporation 82801G (ICH7 Family) USB UHCI #2 (rev 01)
00:1d.2 USB Controller: Intel Corporation 82801G (ICH7 Family) USB UHCI #3 (rev 01)
00:1d.3 USB Controller: Intel Corporation 82801G (ICH7 Family) USB UHCI #4 (rev 01)
00:1d.7 USB Controller: Intel Corporation 82801G (ICH7 Family) USB2 EHCI Controller (rev 01)

Il y a deux périphériques pour le son. Un sur PCI, un sur USB.
Celui sur PCI est la carte son qu'on voudrait utiliser, l'autre, sur USB est le micro dans la webcam intégrée à l'écran. C'est ce dernier qui crée les problème.

On modifie le fichier /etc/modprobe.conf comme suit :

Avant :

alias eth0 b44
alias scsi_hostadapter ata_piix
alias snd-card-0 snd-hda-intel
options snd-card-0 index=0
options snd-hda-intel index=0
remove snd-hda-intel { /usr/sbin/alsactl store 0 >/dev/null 2>&1 || : ; }; /sbin/modprobe -r --ignore-remove snd-hda-intel

Apres :

alias eth0 b44
alias scsi_hostadapter ata_piix
alias snd-card-0 snd-hda-intel
alias snd-card-1 snd_usb_audio
options snd-card-0 index=0
options snd-hda-intel index=0
options snd-card-1 index=1
options snd_usb_audio index=1
remove snd-hda-intel { /usr/sbin/alsactl store 0 >/dev/null 2>&1 || : ; }; /sbin/modprobe -r --ignore-remove snd-hda-intel

USB & FireWire

Il y a 4 ports USB 2.0 et 1 port mini FireWire.
Ils fonctionnent tous correctement par défaut.

Webcam

Voici le retour de la commande lsusb

Bus 004 Device 002: ID 046d:c510 Logitech, Inc.

Pour faire fonctionner la webcam, il faudra installer le module pour le noyau kmod-uvc, disponible sur le dépôt de DrPixel.
Sa configuration est décrite sur le wiki de fedora-fr : Dépôt de DrPixel.

L'installation se fait très simplement grâce à YUM :

yum install --enablerepo=drpixel kmod-uvc

sources :

On vérifie que tout fonctionne avec Ekiga par exemple. Il faut absoluement utiliser V4L2.
Note : comme indiqué dans les liens donnés en sources, V4L ne supporte pas cette webcam, d'où l'utilisation nécessaire de V4L2.

Wi-Fi

Recherche du matériel :

lspci | grep Wireless
0c:00.0 Network controller: Intel Corporation PRO/Wireless 3945ABG Network Connection (rev 02)

J'ai utilisé le module de Kwizart.

  • Configuration du dépot : Dépôt Kwizart
  • Installation du module : yum install kmod-ipw3945 --enablerepo=kwizart

Il faudra en plus démarer le service : service ipw3945 start
Pour que ceci se fasse à chaque démarrage : chkconfig --level 345 ipw3945 on

Je n'ai pour l'instant testé que des connexions non sécurisées.

Lecteur de cartes

Il existe un driver, mais pas de paquet dans les dépôts. Je n'ai actuellement pas le temps de m'en occuper, mais je viendrai éditer ce billet, dès que j'aurais réussi.

A priori, il faut utiliser le driver disponible sur cette page : http://mmc.drzeus.cx/wiki/Controllers/Ricoh

EDIT
Finalement, la solution est ici : http://www.thinkwiki.org/wiki/How_to_get_the_internal_SD-CARD_working
A noter que le lecteur de carte fonctionne nativement dans F-7

Monitoring

J'utilise deux outils :

  • gnome-applet-sensors
  • i8kutils

I8kutils, est nécessaire pour la detection des capteurs pour tous les ordinateurs portables dell.
L'installation est très simple : yum install i8kutils

mardi 9 janvier 2007

FedoraLyon 8 jan 2007

Comme tous les 15 jours, une nouvelle réunion des utilisateurs de fedora à Lyon à eu lieu.

Nous étions six : Killwin, sereinity, crossfire et son amie (Elodie), Karl/Sat, et moi même. Seul Cerber666 manquait à l'appel.

L'acceuil au Sixième continent à été comme toujours chaleureux. Cela nous a permis de prendre quelques photos. La bonne humeur était au rendez-vous.

Biensûr nous avons parlé de fedora. J'ai essentiellement rapporté l'activité récente mais intense, de la mailing liste de developpement, au sujet de la prochaine mouture de fedora.

Les dates des réunions passées, présentes et futures sont disponibles sur l'agenda de fedora-fr.

- page 2 de 3 -