dimanche, juillet 24 2011

Evolution et le «marquer comme lut»

Depuis mon passage à Gnome 3 j'ai quelques mauvaises surprises dans quelques applications... Rien de bien méchant, mais il arrive que certaines nouvelles applications perdent des options que je trouvais agréables. C'est le cas pour Evolution Mail 3, j'ai cherché un bon moment avant de me rendre compte que "non je ne suis pas fou, l'option «marquer comme lut après X secondes»" a bel et bien disparut... Mais n'ayant pas donné mon dernier mot, j'ai pensé que comme beaucoup d'applications gnome, la configuration a dut passer dans "gconf"

Et je n'ai pas eut tort... en fouillant un peu dans "gconf-editor" j'ai trouvé ça:

Gconf - Evolution - Mark as read

Il a suffit de mettre cette valeur à 0 pour qu'enfin un mail soit marqué comme lut immédiatement, et pas après 1.5 secondes.

Autre méthode plus rapide, dans une console:

gconftool-2 --set /apps/evolution/mail/display/mark_seen_timeout 0 --type int

Cela revient au même...

Alors pour ne pas m'arrêter à cette mésaventure, je tiens à donner un avis sur la direction que prend Gnome dans certains cas qui me gêne. J'ai toujours été un détracteur de la base de registre Windows, selon moi c'est un truc imbuvable pour le commun des mortels et en plus de cela vous remarquez que ce n'est pas franchement trivial.

Alors qu'un fichier de configuration suffirait, et que des options aisées sont plus adéquates, surtout sur un outil aussi basique que la lecture de mails, on se retrouve à chercher un terme dans une liste énorme de valeur typée et ce dans un système de configuration imbitable.

Bien que l'interface Gnome 3 me plaise énormément, que je trouve que l'avancée ergonomique que montre le développement de ce gestionnaire de bureau est impressionnant, et que l'innovation de ce dernier m'a vraiment plut, j'ai l'impression de régresser sur le sujet de la configuration.

Oui, je conçois bien que gconf est un outil vraiment intéressant, techniquement parlant, car cela permet une homogénéité des données pour la configuration de l'environnement. Et d'autant plus que cela permet un échange de configuration inter logiciel. Mais ce coté qui force l'utilisation d'un outil de configuration pour changer des valeurs m'horripile fortement.

Bon, cela étant dit, j'ai utilisé gconf que peu de fois pour modifier ce genre de valeur... en général, les développeurs pensent bien à mettre une option dans l'interface dédiée de configuration du programme... mais pour le coup, là, Evolution porte son nom à l'envers, car on a régressé sur pas mal de points.

Seul plaisirs vraiment intéressant que je trouve à Evolution 3, outre le fait qu'il puisse se connecter à Exchange, c'est qu'il est devenu bien plus performant. Et l'interfaçage avec Google pour l'agenda et les contacts synchronisés m'ont charmé (Thunderbird peut le faire, mais honnêtement je trouve qu'Evolution le fait mieux)

Voilà pour ma partie coup de gueule du dimanche à 3h du matin...

mardi, juillet 12 2011

Parlons Gnash

Me revoilà après quelques temps de latence obligatoires et j'ai enfin put prendre le temps de passer à Fedora 15. Non sans mal, étant donné ma configuration de machine (donc cela ne tenait qu'à moi) mais cela m'a donné une occasion de me débarrasser d'un "truc" gênant sur mon poste depuis des lustres: Flash-Plugin. Et pour être plus clair, mon passage un peu forcé (mais pas trop) à Gnash.

Bon pour vous résumer, j'ai un petit souci depuis mon redémarrage, et encore une fois, cela n'est valable que pour moi, le plugin flash a dut mal à s'installer... Et mise à part Youtube, je me disais "en fait, à quoi bon me prendre la tête..." et puis malheureusement je me suis vu devant une page Youtube, bloqué devant une vidéo qui ne voulait pas apparaitre, tout bonnement parce que la version HTML5 de Youtube a un souci... Rage profonde, je commençais à me dire "va encore falloir que j'en bave avec ce foutu plugin qui fait ramer mon poste"... et bien non !

Je me suis souvenu du projet Gnash qui est un lecteur de contenu flash et qui en plus de cela nous propose un plugin tout propre et tout bien qu'il est. Oui, Gnash est libre, sous licence GPL et s'installe depuis les paquets. Plus de souci avec les version 64bits, plus de prise de tête à se demander pourquoi chromium le voit pas... l'installation a pris 3 secondes via le bon vieux:

su -c "yum install gnash-plugin"

Arrivé devant la page Youtube, en désactivant avant tout le mode "HTML5" (et à mon grand regret, je vous assure) me revoilà devant une vidéo qui passe sans souci !

Alors, je commence à me dire "attends mais ça à l'air en plus un peu plus soft pour mon CPU" et effectivement, mon processeur me remercie de ne pas dépasser les 15% de charge. La vie est belle... mais à ce point ?

Et bien écoutez (oui lisez....) j'ai donc joué à tourner un peu sur quelque sites, la plupart du temps je me suis retrouvé devant une animation de pub (et ba ouais certain sites ont besoin de pub pouv vivre...) mais je n'ai encore pas vu de site qui perdait tout son sens avec Gnash.

Evidemment que gnash-plugin n'est pas l'égal de flash-plugin, et je suis persuadé que pas mal de site vont me hurler dessus... mais moi qui ne suit pas un mordu de ses animations qui servent à rien, ou qui pourraient fonctionner parfaitement en HTML5/CSS3... et bien gnash-plugin est une très bonne alternative. D'autant plus que je me libère du dernier système proprio de ma machine étant donné que le pilote propriétaire de ATI (AMD...) a juste trop de mal avec gnome 3 alors que le pilote Radeon (libre) fonctionne sans aucun souci...

Me voilà donc enfin avec un poste sans paquet utilisant du code propriétaire...

Pour information, voici les derniers passages de logiciels "propriétaire ou presque" dont je me suis débarrassé:

  • Google Chrome, je suis passé à Chromium qui est exactement le même produit, les informations envoyées à Google en moins
  • FGLRX (kmod-catalyst), je suis sous pilote Radeon
  • Flash-plugin, j'utilise sans aucun souci Gnash-plugin

Voilà, le libre avance on dirait, doucement, mais il avance bien !