Fedora 11 avait introduit la possibilité pour les utilisateurs sans privilège d'installer des paquets via pkcon sans mot de passe root.
Cela avait provoqué un tollé, et cette fonctionnalité a été enlevée dans les versions plus récentes.
Néanmoins, elle n'est pas toujours si dangereuse pour plusieurs raisons.