Suite au visionage d'une vidéo d'enfants découvrant ce formidable outils pédagogique qu'est le XO, j'ai rejoins l'équipe OLPC-France pour partager mes compétences en informatique. (Paris, pour ça, c'est pratique !)

Après quelques années dans cette association, j'ai enfin eu l'occasion d'aider le projet de développement du village Antitourne à Nosy Komba (île au nord-ouest de Madagascar) en allant sur place. Habituellement, depuis le déploiement de 2009, une équipe formée sur Paris s'occupe d'inventorier les machines sur place, de les réparer et de les mettre à jour. Entre autres actions (gestion de l'alimentation électrique, formation des enseignants…)

En 2011, une première équipe technique (Xavier et Stéphane) s'est chargée d'apporter internet au village (avec un lien wifi trans-océan Indien !).

Cette été 2013, c'était l'occasion de revenir en force afin d'affiner plusieurs points techniques :

  • évaluation du déploiement (retour sur 4 ans) ;
  • gestion du parc (inventaire, réparation, mise à jour, mise en place de méthodes de suivis) ;
  • réseaux et School Server (fiabilisation du lien, discussions avec l'opérateur local, amélioration de l'infrastructure) ;
  • pédagogie.

Nous étions quatre à avancer sur la gestion du parc et du réseau (Lionel et Xavier pour une semaine, plus Jonathan et moi pour une semaine de plus). Ça a été 2 semaines, courtes mais intenses ! Il y a bien eu un mois de préparation, afin que notre venue sur place se déroule au mieux et d'être efficace immédiatement.

Xavier est le responsable de l'infrastructure réseau, Lionel de la gestion des machines, Jonathan de l'intégration de notre association au sein du projet de développement du village, et moi… Disons le couteau-suisse dont le temps peut être recquis par les différents aspects de la mission !

Cours descriptif de nos journées : levé avec le soleil, entre 5h et 6h. Couché bien après le soleil, entre 23h et 1h du matin. J'oublie la baignade rafraîchissante à la belle étoile, après la journée de travail, avant le repas puis la nuit d'avancement… Le ciel est vraiment magnifique là-bas. Aucun bruits parasites. Très peu de lumières parasites (et de faible intensité). Voir pas du tout. Ça nous fait regretter le nouveau stade de foot high-tech qui vient d'apparaître chez soit, dont l'éclairage pourrait suffire à toute l'île !

Avant le départ, j'avais continué le développement de deux outils. L'un permettant de faire la sauvegarde des ordinateurs, et le second permettant son analyse, afin que nos chercheurs puissent étudier l'utilisation des machines.

La première semaine à été l'occasion de comprendre l'infrastructure locale avec Xavier, aider à son amélioration (configuration du School Serveur, du proxy http, du partage de fichiers pédagogiques…) et d'échanger avec l'opérateur local pour la suite du projet Internet. En parrallèle, j'ai aidé Lionel à inventorier les machines, les réparer, et les mettre à jour. En fait, on a tous aidé… L'atelier réparation est bien divertissant !

Lionel réalisait les sauvegardes des machines avant de les mettre à jour (réinitialisation complète) et me les transmettais afin que je termine mon outil d'analyse. Sur place on voit mieux les véritables enjeux, et c'est bien plus rapide de développer de nouvelles fonctionnalités. Ainsi, on a pu livrer à Sandra, qui étudiait l'éducation sur place, les informations détaillées de l'utilisation de l'ordinateur. Pour qu'ensuite, une équipe réalise des statistiques. Le document est en cours de rédaction. C'était une demande récurrente, d'année en année. De pouvoir analyser l'utilisation des ordinateurs. C'est chose faite !

Lorsqu'après de longues journées de travail acharné Lionel et Xavier sont partis, on s'est retrouvé Jonathan et moi à terminer tout ce qui avait été lancé. Lionel avait bien avancé, il ne restait que la remise des machines. Côté infra, Xavier a avancé ce qui pouvait l'être en si peu de temps, voir plus ! C'est dingue ce qu'on peu faire quand on sait comment ça marche. Connaitre la culture locale est indispensable...

Jonathan et moi pension pouvoir nous charger rapidement de la remise des machines, mais… Voilà, dans ce pays rien n'est assuré. Il y a toujours un revirement de situation. Le vendredi un tournois de foot a eu lieu, donc pas d'école, pas tous les enfants présent. Le lundi, on n'a pas eu l'occasion non plus de remettre les machines. Un autre événement extraordinaire s'intégrant dans le rythme éducatif nous a obligé à remettre les machines le mardi seulement. Nous avons mis à profit ce temps afin de sortir les machines dites « cassées » du stock, et de voir ce qu'elles avaient. J'ai ainsi pu en intégrer une petite dizaine de plus ! Les principaux problèmes : ports USB défectueux, ou clef de développeur absente ! Là, il fallait avoir mis le pied dans les couches basses pour s'en rendre compte ! Et grâce à notre connexion internet et à la réactivité de la communauté, en une nuit nous avons pu les récuperer !

Ce billet est bien court pour résumer les deux semaines passées sur place. Nous avons fait bien plus. Nous avons découvert bien plus. Et nous avons surmonté bien plus ! Nous n'imaginions pas en faire autant. Mais de la bonne préparation et une équipe efficace nous ont permis d'avancer si loin !

Merci à OLPC-France de m'avoir permis un tel projet ! L'envie d'y retourner à nouveau, avec une équipe aussi efficace est là ! Oh bien sûr, nous avons aussi profité un peu du paysage… Un tournois de basket, et une visite de l'île. Et un énorme festival... Merci Jo ! :)